Les alliance de l'Eglise



Reconnaitre un disciple du Christ



Jean 13:35
Mes disciples se reconnaissent à ceci: ils aiment les uns les autres.

Matthieu 5.43-48
Vous avez appris: tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent et priez pour ceux qui vous maltraitent et vous persécutent.
Ainsi vous deviendrez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever le soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains n’agissent-ils pas de même? Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire? Les païens n’agissent-ils pas de même ?
Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

Matthieu 7:21 7.21
Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père.
http://www.info-bible.org/lsg/40.Matthieu.html

Certains pensent qu'un disciple du Christ se reconnait à son certificat de baptême, à sa présence à la messe dominicale, au catéchisme qu'il a appris, ... que sais-je ? appartenir à l'Eglise du Christ implique davantage que d'appartenir à un "club colombophile".

Etre chrétien n'est pas une affiliation, c'est une comportement (Matthieu 7:21). Si quelqu'un vous dit qu'un disciple de Jésus est simplement un baptisé, dites lui de relire les évangiles, et pas vite, vite et en diagonale.

Jésus reconnait ses disciples à leur comportement: les chrétiens s'aiment les uns les autres et ils aiment aussi leurs ennemis. Jésus ne demande pas d'appartenir à telle ou telle Eglise. Il demande simplement de s'aimer (Jean 13:35) ...

Le reste a simplement été ajouté par les diverses dénominations.

L'amour des autres doit aussi s'exprimer: on doit voir que vous aimez votre prochain. Vous ne devez pas être celui qui joue les indifférents quand un autre souffre. Un chrétien est quelqu'un qui partage tout avec les autres.

Il commence par donner un euro a ce pauvre qui tend la main, puis il donne deux euros ... un jour qu'il n'a pas de monnaie, il se force à donner le billet de 10 euros qu'il aurait du changer. Il voit le sourire de bonheur de celui qui est assis là. S'il a lu l'évangile, il saura que c'est et le sourire du pauvre et celui de Jésus.

Finalement ce chrétien finit par devenir pauvre à force de donner ici et là. Plus il devient pauvre, plus il se rapproche de Jésus.

Tout à coup il sentira la présence de Dieu près de lui. Je ne sais pas comment elle se manifestera chez lui, mais elle se manifestera et il sentira Dieu à ses côtés. Il recevra aussi de multiplies preuves d'amour, des preuves irréfutables. Il limera ses défauts et il l'aidera à mieux aimer les autres ... L'existence de Dieu deviendra convaincante. Dieu donnera des preuve de sa présence, preuves personnelles peut-être, mais certainement convaincantes ...

Si vous aimez les autres que vous voyez, c'est comme si vous aimiez Dieu que vous ne voyez pas. Il ne restera pas indifférent à votre amour.

Quelque soit l'Eglise à laquelle vous apparteniez, pour être unis au Christ, vous devez aimez votre prochain (Jean 13:35). Si Karl Marx, Che Gevara ou Fidel Castro aimaient leur prochain, ils aimaient Dieu sans le savoir ... en effet aimer Dieu c'est aimer les autres. Contrairement à ce que certains pensent, aimer Dieu n'est pas se contorsionner devant un ostensoir, mais faire sa volonté.

Le Christ est au milieu de ceux qui prient. L'ostensoir est une invention humaine pour idolâtres égarés !

Celui qui n'aime pas son prochain devra s'expliquer avec Jésus le jour du jugement .

Mais depuis que Jésus est ressuscité, l'homme n'a jamais autant détesté son prochain. Au siècle dernier, on a fait deux guerres mondiales, on a inventé et utilisé la bombe atomique, fait des génocides, des Guantanamo, des prisons cachées. On pratique la torture...

Apparemment le message d'amour du Christ n'a eut aucun effet.

On dirait que le Christ n'est pas venu parmi nous ... Seul le Satan semble pouvoir s'exprimer en toute liberté. Je me tourne vers le Vatican et je leur demande si on n'y cherche pas plus la gloire humaine que la croix du Christ ...



crimes

Voilà où nous en sommes, après vingt siècles de christianisme. On a tué près de 500 civils à cet endroit, ce jour-là ... Or, il y a plus d'un milliard de chrétiens dit-on !
https://en.wikipedia.org/wiki/My_Lai_Massacre

Jésus, l' Eglise et les Grands de ce monde



Jésus et les Grands de ce monde



Luc 4.5-8
Le diable, l'ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit: Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes; car elle m'a été donnée, et je la donne à qui je veux. Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi. Jésus lui répondit: Il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.

Matthieu 4:18-22
Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André, son frère, qui jetaient un filet dans la mer; car ils étaient pêcheurs. Il leur dit: Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes. Aussitôt, ils laissèrent les filets, et le suivirent. De là étant allé plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui étaient dans une barque avec Zébédée, leur père, et qui réparaient leurs filets. Il les appela, et aussitôt ils laissèrent la barque et leur père, et le suivirent.

Matthieu 20.25
Jésus les appela, et dit: Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent. Il n'en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur; et quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave. C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie pour ses amis.
http://www.info-bible.org/lsg/INDEX.html

Jésus commença sa carrière au désert, en repoussant les tentations de Satan: il refusa net de s'associer aux Grands de ce monde. Si Satan connaissaient bien ces gens-là, Jésus les connaissaient sûrement mieux encore.

Le Christ connaissait les belles manières des classes dirigeantes et au lieu de s'y mélanger, comme le lui proposait Satan, il écarta le tentateur: Il voulait commencer son évangélisation par le bas, en allant de suite vers les pauvres.

Il aurait pu comme le firent les turcs dans les balkans puis leurs "majestés très catholiques" en Amérique mélanger conquête et conversion de force. Si vous circulez dans les balkans ou en Amérique du Sud vous verrez qu'Islamisme et catholicisme sont assez bien implantés. Les autres colonisateurs appliquèrent la même méthode. Les Anglais, puis les français puis les belges introduisirent leur langue,leur religion et leur culture ... On dénudait les colonisés culturellement pour mieux les asservir ...

Les colonisés ne semblent pas s'aimer plus entre eux que les colons ...

Je me demande si on leur a jamais appris à s'aimer les uns les autres ...

Dieu a toujours voulu que l'homme choisisse ... Il voulait répandre l'amour et pas la soumission. L'amour ne s'impose pas !

Donc les baptêmes de force qui firent si mal au poignets de certains prêtres ...

Jésus refusa les propositions de Satan, et choisit ses collaborateurs parmi les couches les plus basses de la société. Les disciples n'étaient pas diplômés des Grandes Ecole de théologie: ils étaient de simples pêcheurs. Jésus ne leur demanda même pas de curriculum avant de les embaucher. Il voulait évangéliser des gens simples en utilisant des gens simples ...

Ceux qui devaient enseigner, vivaient ou avait vécu les choses qu'ils enseignaient. Ils servaient de modèles à ceux à qui ils enseignaient. Ne demandez pas à un grand de vivre pauvres et en toute humilité ...

Ce qui pourrait surprendre, c'est que Jésus ne se soit pas servi dans la hiérarchie religieuse juive. Rationnellement on aurait pu s'attendre à ce qu'il contacte, un Grand Prêtre, un Scribe que sais-je ... mais non, il a pris de simples laïcs. Le Christ est donc parti de zéro. Il ne collabora pas avec les Puissants qu'ils soient laïcs ou religieux.

Ce n'était pas un bon signe pour la hiérarchie religieuse ... elle doit être prudente, car Dieu la regarde depuis le début avec méfiance.

Il ne fut pas tendre avec les prêtres ... Or son message ne concerne pas le passé, mais l"avenir ! Celui qui dit Monseigneur n'a rien compris ! Celui qui se laisse dire Monseigneur n'a rien compris non plus (Matthieu 20.25 ) !



L'Eglise et les Grands de ce monde



Matthieu 20.25
Jésus les appela, et dit: Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent. Il n'en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur; et quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave. C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie pour ses amis.
http://www.info-bible.org/lsg/INDEX.html

Satan eut la main plus heureuse avec le pape Sylvestre. Jésus était Dieu, mais le pape était homme. Les hommes sont naïfs et ne connaissent pas les ruses du démon. Satan utilisa Constantin, l'empereur romain en fonction, comme appât.

Constantin était un criminel habile et ambitieux. Il voulait se servir d'une religion en croissance pour unifier l' empire qu'il était en train de se créer. Sylvestre, ce saint pape fut le premier à faire alliance avec un Grand de ce monde, Constantin. Alors que Jésus avait refusé même de répondre à Herodes, le roi du coin ...

Via Constantin, Sylvestre accepta donc la proposition du Malin: l'Eglise entra dans le monde ... Et Satan rentra dans l'Eglise ... Fini tous ces pauvres, maintenant on s'associait aux riches et aux puissants.

Si Jésus voulait les pauvres, Satan voulait les riches ...

Le Pape est devenu un grand parmi les grands avec des territoires, les états Pontificaux, une armée, une police, une justice, des sujets, des courtisans etc. On le déguisa lui et ses courtisans comme on déguisait les Grands prêtres idolâtres voisins. Depuis lors on continue toujours ce carnaval. Un évêque se déguise en Saint Nicolas avec mitre, crosse et anneau ... mais il n'y a pas de jouets dans sa hotte. Si vous aimez le Carnaval, allez à Rome regardez donc ceux qui servent le Christ ... On est fort loin de la pauvreté !

Sur terre, il y a environs I milliard de riches et 6 milliards de pauvres ... !

En Belgique, les évêques sont payés par l'Etat et touchent un traitement de ministres: de disciples du Christ ils sont devenus Hauts Fonctionnaires de l'Etat ... le patron paye mieux ! Naturellement il faut se lier par un tous petit concordat de rien du tout. En Belgique, il vaut mieux être évêque que pauvre ! Le pauvre est peut-être plus libre ...

Les évêques ont un traitement "ferme ta gueule" ... et ils la ferment ! Il y a des ogives nucléaires ici, mais Mgr Hunthausen était à Seattle ...

Des Bombardiers belges pilonnent les civils au Moyen Orient ... Evêques et prêtres se taisent courageusement: les bombardements sont sans doute des actes chrétiens ! Calmement assis derrière leur bureaux, ils attendent leurs traitements.

Progressivement les autres grands considérèrent le pape comme un collègue. Il participa à certaines alliances. Cela continua malgré des protestations soulevées de ci de là ... Certains quittèrent 'Eglise et cela dure toujours ! Mais on ne recrute plus ...

Finies les routes poussiéreuses de Galilée, on vit maintenant dans des châteaux ... des palais pontificaux ou épiscopaux ...

Les papes s'allièrent avec les cours de ce monde: des majesté "très catholiques", des rois qui régissaient la "fille aînée de l'Eglise" ... Pour se faire apprécier, les papes firent des saints à vocation locale, Saint Louis, sainte Jeanne d'Arc. On se distançait des pauvres tout en s'approchant des riches. Et on continua devenant une sorte d'Opium du Peuple comme disaient ceux qui savaient observer ... On se servait de Dieu et du ciel pour mater les classes laborieuses ...

C'étaient maintenant des athées qui s'occupaient des pauvres ... des pauvres abandonnés par une Eglise qui regardait ailleurs. L'Eglise avait perdu la crédibilité acquise par la mort du Christ.

Le Pape est un homme et l'homme est un pécheur ...

Croyez-vous que le Christ a plus de considérations pour les Grands Prêtres de maintenant que pour ceux de jadis ?

Avec leurs Collègues, les papes organisèrent des guerres de plus en plus importantes. Ils ont commencé par des petites guerres pour défendre les biens pontificaux. Ils ont ensuite organisés des croisades, l'Inquisition ... Depuis la mort du Christ on a jamais autant tué. du "aimez-vous les uns les autres", on était passé au "tuez-vous les uns les autres". Ils font de la politique, Ainsi Jean-Paul II...

On grillait vif les "hérétiques" par simple amour ... On est loin de Jésus.

On utilisait le "spirituel" pour renforcer le "temporel" On excommunia même un roi italien qui aurait osé toucher aux biens pontificaux.

Après le reniement de Pierre, venait la trahison de Sylvestre ?

Dix sept siècles plus tard, cela continue toujours ...

crimes

Le massacre de Mỹ Lai, survenu durant la guerre du Viêt Nam, a été perpétré le 16 mars 1968 par des soldats américains contre plusieurs centaines de civils vietnamiens (597), dont beaucoup de femmes et d'enfants, dans le hameau de Mỹ Lai. Le massacre a été caché par l'armée américaine et dévoilé seulement un an et demi plus tard dans un reportage du magazine Harper's (l'éditeur responsable, Willie Morris fut forcé de donner sa démission, une manière de concevoir la liberté de l'information).

Un bon cache bien (il "classifie"; comme on dit). Les Russe ne cachent pas bien, ce sont donc des mauvais ! N'oublions pas que hypocrite cache bien aussi ...

L'indignation soulevée par ce massacre de Mỹ Lai fut le point de départ d'un scandale international. Il y eut plus de 300 autres massacres ainsi cachés (voir Wikipedia) ... Cachons le mal nous aurons l'air bon !

Comment on s'aime l'un l'autre



Busch et ses complices ont ouvert la boîte de Pandore: ils ont commencé le drame au Moyen Orient en attaquant l'Iraq.

Saddam Hussein était à la fois dictateur et criminel. Pour bien le prouver Busch fit tuer plus de civils que Saddam Hussein n' en a jamais tué. Mais le criminel reste Saddam Hussein.

"Tuer les civils commença lors des Bombardements de l'Allemagne en 1944 puis avec les bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki.

Ça rapportait gros !

On gagne plus en Bombardant les civils qu'en bombardant les dictateurs.

Obama améliora la technique. Il entraîna et on arma de "faux rebelles". il simula ainsi une guerre civile. Les rebelles tuent des civils: il ne faut plus envoyer de troupes, seulement les entraineurs de la CIA, ceux qu'on avait utilisé en Amérique du Sud.

La technique fut testée en Ukraine et en Syrie.

Juguler la Presse, permit de créer des dictateurs sur mesure et leur attribuer toute sorte de crimes. C'est ainsi que l'on manipula l'opinions publique. Peu de gens ont jamais vu Putin, ni même un Russe, mais ils détestent un Putin et des Russes qu'ils ne connaissent pas. Avez-vous vu Assad ? Mais vous croyez ce qu'en dit la presse ...

Certains ne croient pas en Dieu, mais croient les bobards des médias !

C'est le lecteur qui paye le journal qui le manipule. C'est donc une manipulation économique.

Depuis la mésalliance de Sylvestre, les guerres se succédèrent: croisades, guerres coloniales, guerres mondiales .... Chacune fit font couler pas mal de sang, multiplia les viols et vols. En 2016, Noël s'est passé sous les bombes américaines, russes, européennes, Syriennes, Saoudiennes ... Bref, pour se tuer les uns les autres, nous n'avons de leçon à prendre de personne !

"Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté !"

Quittons les assassins et revenons à la loi du Christ "aimez-vous les uns les autres" dont on s'éloigne de plus en plus !

A toutes les époques s'il y eut cependant de véritables saints, d'autres quittèrent l'Eglise, ne la trouvant pas crédible ... Quant à moi, je ne quitterai pas, mais je prendrai torchons, savons et serpillières ! Le Christ est une réalité et son message d'amour doit être transmis ! Ce qu'il faudrait c'est une mondialisation de l'amour !

Manipuler l'opinion pour semer la haine.



Je ne sais pas si vous connaissez Obama, Putin, Assad ... Vous me répondrez sans doutes que vous ne les avez jamais vu, mais que vous avez tellement lu et entendu à leur sujet que c'est comme si vous les connaissiez.

Pouvez-vous vérifiez ces multiples informations, ou faites-vous confiance à ceux qui vous les livrent ? Pensez-vous que votre journaliste vérifie son information ou fait simplement confiance à l'agence de presse dont il recopie le texte.

Le Russe moyen est persuadé que Barack Obama est un bellâtre sanguinaire, que les américains se bâtissent un empire, à coups de dollars ... L'Américain moyen pense que Vladimir Putin est une sorte de criminel qui veut restaurer la puissance de son pays et abattre la démocratie.

Le Russe moyen pense qu'il est bon mais que l'Américain moyen est un sauvage qui ne respecte rien ni personne. L'Américain moyen pense qu'il est bon mais que me Russe moyen est un braque plein de Vodka.

Personne ne connait plus personne, nous avons tous des à aprioris: favorables pour nous, défavorables pour d'autres. Ces différences de conceptions sont le résultat des manipulations de la presse: au lieu de nous informer, on nous forme. On nous forme à nous haïr les uns les autres: Si le Christ voulait que l'on s'aime les uns les autres, la presse nous apprend à nous haïr les uns les autres !

On se demande qui tire les ficelles de la haine ! Elle fait naître en chacun le désir de faire la guerre à l'autre ! Les Américains qui sont bons doivent faire la guerre aux Russes qui sont mauvais !

Il serait peut-être bon de nous rappeler que nous sommes tous frères et fils de Dieu. Dieu aime autant les Russes que les américains !

Le problème pour l'Eglise n'est pas de se choisir un clan, mais de ramener le monde au Christ. Souvenons-nous que nous jouons à ce jeu: parmi ceux qui se haïssent on retrouve le milliard de chrétiens dont on parle partout !

Si Amérique et Russie sont de ce monde, le Royaume de Dieu, lui, n'est pas de ce monde or c'est le Royaume de Dieu que nous recherchons !