Prérequis

Chercher les informations complémentaires dans vos notes de cours ou sur Wikipedia --- > wiki.

les organismes.



Les organismes ou organismes vivants, sont des systèmes vivants plus ou moins complexes et organisés. Ils sont constitués de une ou de plusieurs cellules vivantes (on parle alors, respectivement, d'organisme unicellulaire ou multicellulaire).

Ceux qui vivent actuellement partagent avec ceux qui ont vécu la propriété de synthétiser des protéines en utilisant des ribosomes.

Le ribosome est fait de 2 sous unités, une gande et une petite. Les petites sous unités contiennent toutes unmolécule d'ARN. En classant les ARN des êtres vivants on classe les êtres vivants.

C'est une méthode à la fois opérationnelle et plus simple à manipuler que les systématiques du passé. Cette classification fut imaginée par due Carl Richard Woes (1928-2012).

Il existait jadis d'autres classifications.

Carl Richard Woes est connu pour la définition, en 1977, du domaine Archaea (un des trois domaines ou règnes primaires du vivant). Il avait aussi proposé l'antériorité de l'ARN sur l'ADN.



prerequis

figue 1: Les trois règnes sont représentés: en rouge, les eucaryotes, en bleu les Bacterias soit et vert les Archea. from Ciccarelli FD, Doerks T, von Mering C, Creevey CJ, Snel B, Bork P, « Toward automatic reconstruction of a highly resolved tree of life », Science, vol. 311, no 5765,‎ 2006, p. 1283–7.

Procaryotes et eucaryotes.

Ces deux noms contiennent le mot "caryote" qui veut dire noyau. Procaryote désigne un organisme sans noyau, une Bacteria ou un Archea. Eucaryote définit les organismes à noyau. La différence entre procayotes et eucaryotes est un peu primitive ... Ne peut la déceler que celui qui a des yeux et un microscope.

b. Chromatine et Hétérochromatine dans le noyau chez les eucaryotes

Les cellules de eucaryotes montrent un noyau pendant quasi toute leur existence (parmi les exception il y a la plupart (pas toutes) des cellule en mitose et certains globules rouge ...).

adn

Figure n1: Un noyau vu en microscopie électronique

Certaines réactions sont confinées dans le noyau: la replication et la transcription. D'une façon qui nest pas fort connue, le noyau semble donc avoir un certain rôle regulateur. Il synthétise des protéines exportatrices et importatrices à haute sélectivité.

Examiné au microscope optique, un noyau montre habituellement trois éléments: la Chromatine, l'hétérochromatine et un nucléole.

Il montre aussi une membranes double: un feuillet interne, un espace puis un feuillet externe couvert de petits ribosomes (feuillet dit rugeux).

L'espace entre les deux feuillets communique avec la lumière du réticulum endoplasmique rugeux ou RER.

Les pores nucléaires permettent le transport de molécules telles que les ARN, les protéines ... de chaque côté de la paroi du noyau.

Dans le Noyau on voit une boule plus foncée connue sous le nom de nucléole. Dans le nucleole sont transcrit (ADN --- > ARN r) les ARN ribosomomiaux et fabriqués les ribosmomes. Les ribosomes sont ensuite exportés du noyau vers le cytoplasme. le reste du noyau contient la chromatine (diffuse) et l'hérochromatine (dense). La chromatine contiendrait les gène en voie d'expresssion.

Dans le noyau, la double hélice d'ADN s'enroule autour d'octamères, soit des structures cylindriques. Ces structures sont formées de 2 x 4 histones: 2 x (H2A, H2B, H3 et H4). Ce complexe porte le nom d'octamère. La fibre se compacte de plus en plus (voir figure n2) pour finalement présenter l'aspect de chromosomes, un aspect fugace.

Les fibres très compactes seraient formées d'ADN inactif alors que la chromatine diffuses représenterait des séquences en voie de duplication ou de transcription. Durant les différentes phases de la mitose, les molécules deviendraient de plus en plus compactes et prendraient l'aspect de petit bâtonnets. L'idée que nous avons des chromosomes est une image très fugace qui n'apparaît que pendant une très courte période dans la vie d'une cellule, durant la mitose.

Les histones ou protéines des histones sont le siège de multiples modifications qui règlent leur utilisation. C'est autour d'eux que s'enroule ldeux tours de la double hélice.

Un chromosome est une très longue molécule d'ADN, que débute et termine un télomère.

entre ces deux télomère il Y a un centromère.

adn

figure 2. Compaction de l'ADN

Les chromosomes chez l'être humain

1. Les 23 paires de chromosomes linéaires du noyau

Le noyau de l'être humain contient 23 paire, soit 46 chromosomes. Chaque paire contient deux chromosomes homologues, l'un provenant du père, l'autre de la mère. Les cellules parentales possèdant chacune 46 chomosomes, le nombre des chromosomes doit donc être "réduit" de moitié dans les gamètes du père et celles de la mère, sinon une fécondation servirait simplement à multiplier le nombre des chromosomes par deux.

Dans les organes génitaux, se produit cette réduction au cours d'un processus appelé "mitose réductionnelle". Au hasard, 23 chromosomes des paires parentales vont dans chaque gamète: cela crée une très grande variété de gamètes, mais 23 + 23 = 46.

Lors de la fusion des gemètes, les 23 paires se reforment donc. Il existe donc une abondance considérable de recombinaisons possibles et une très faible possibilité de découvir deux individus identiques.

2. Les chromosomes circulaires des mitochondries.

Les mitochondries dérivent de bactéries qui ont parasités les cellules de certains eucaryotes leur conférant un énorme avantage dans les ph'énomènes oxydatifs, soit dans ces phenomènes qui fournissent de l'énergie à la cellule. Les mitochondries possèdent donc un chromosomes de type bactérien: un chromosome circulaire et son ADN est régi de la même façon que l"ADN bactérien. Les mitochondries possèdent aussi de petits ribosomes, de type bactérien Lors de la fécondation, l'homme ne fournit généralement pas de Cytoplasme et seul l'ovule féminin peut en fournir. Comme les mitochondries sont des organites cytoplasmique, elles proviennent presque toutes de la mère. On se base sur cette propriété pour étudier l'hérédité maternelle sur les mitochondries des squelettes. Pesonnellement, je trouve que la théorie n'est pas prouvée: Il existe parmi les être humains, des individus qui possèdent plusieurs familles de mitochondries. Le Tsar de Russie qui fut tué par les révolutionnaires bolchévique était dans ce cas, ce qui rendit très difficiles les travaux génétique (quelle famille de mitochondrie avait été transmise par sa mère ?).