DOCTYPE html> Ostersonntag: 03-06- 2018

Evangile: allemand et espagnol
(03-06-2018)

9. Sonntag im Jahreskreis



Ne lisez plus vite-vite en diagonale, vous disant que vous connaissez, lisez mot à mot avec soin: on médite mieux et on dort moins à l'église: préparez la lecture de l'évangile. Les plus courageux apprendront les textes par coeur...

Ceux qui ont organisé Croisades, Inquisition et autres divertissements étaient sans doute peu habitués à lire ou méditer les évangiles ... Seuls les "petits" lisent ces choses ! En général, ceux qui en parlent beaucoup sont souvent ceux qui en connaissent le moins ...

Si vous étudiez l'allemand, préparer la lecture de l'évangile de la semaine peut avoir un intérêt supplémentaire.

RENSEIGNEMENTS

(1) Dictionnaires OnLine:

http://dict.leo.org/frde/
http://www.wordreference.com/ .

(2) Sites chrétiens: .

Français protestant (Louis Segond:
ww.info-bible.org/lsg/INDEX.html

allemand:
http://evangeliumtagfuertag.org/M/DE/

anglais (américain):
http://www.usccb.org/bible/readings/020216.cfm ...,
020216 est la date. Il est très intéressant.
Chaque jour il y a une lecture du texte (audio) et une homélie (video).
Le dimanche, le psaume est chanté.

(3) Musique des Psaumes

Psaumes du dimanche: CNmedia. fr,

J.P. Herveg, 9/5, rue Saint ROCH, Wavre.be



Aimer ou bombarder son prochain

Amour de Dieu: couplage de l'amour de Dieu et de l'amour du prochain.

Dans les évangiles on écrit que si vous faites ceci votre récompense sera grande dans le ciel, que si vous ne faites pas cela vous irez dans le feu préparé pour le Diable et ses anges. On vous traite souvent comme des enfants: vous aurez une sucette, vous irez dans le coin ... Na !

Le désir d'une récompense ou la crainte d'une punition ne sont pas de l'amour.

Luc 10.27 ... Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même.

Aimer Dieu est plus qu'être un enfant obéissant. Bien des théologiens ignorent que l'amour est un don et que ce don est gratuit ne faisant pas l'objet d'un échange.

Aimer Dieu c'est donc faire quelque chose pour lui faire plaisir. Comment un être humain pourrait-il faire plaisir à un Dieu qu'il ne perçoit pas. C'est à ce niveau qu'intervient le message de Jésus qui couple l'amour de Dieu à celui du prochain.

Matthieu 22.36-40
Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ?
Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.
C'est le premier et le plus grand commandement.
Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.

Matthieu 25:37-40
Les justes lui répondront: "Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire ? Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli; ou nu, et t'avons-nous vêtu ? Quand t'avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ?"
Et le roi leur répondra: "Je vous le dis, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites."


Les gentillesses que vous faites à votre prochain sont des gentillesses que vous faites à Dieu. Si l'un de vos prochains est dans la difficulté, aidez-le du mieux que vous pouvez, en pensant que vous aidez Dieu. Vous "sentirez" en vous l'amour de Dieu se développer ... au point que certains n'hésitent pas à donner leur vie pour les autre, comme Maximilien Kolbe ou Arnaud Beltrame: ils ont prêts à tout donner aux autres tellement ils se sentent aimés par Dieu.

Aimez les autres pour montrer à Dieu combien vous l'aimez lui !

Aimer son prochain est donc incompatible avec guerres et conquêtes. Ceux de l'autre camp sont des prochains qu'on vous demande de tuer.

Le Pape Sylvestre fit une astucieuse alliance avec Constantin, le puissant d'alors. ce pape modifia la religion, séparant nettement l'amour de Dieu de celui du prochain. On confina Dieu dans des glises. De partout qu'il était, le voila maintenant emprisonné et adoré dans un temple comme n'importe quel dieu païen. De la messe, qui était un repas d'adieu entre êtres humains on fit un sacrifice comme dans tout temple qui se respecte. Si vous lisez le texte de l'ordinaire de la messe: on parle de Dieu ... mais cherchez le couplage de Dieu et du prochain ... pourquoi !

Plus tard, le pape acquis des Etats pontificaux qu'il défendaient en tuant du prochain. Les croisades étaient en réalité des hécatombes de prochains. Lors de l'inquisition, on alla jusqu'à brûler des prochains hérétiques ... Il fallait éliminer ce prochain.

Comme tous le pape criait "Gott mit uns": Dieu est avec nous pour tuer le prochain ... un peu l'audace ... !

Jean Pierre Herveg,
9/5, rue Saint Roch,
b 1300 WAVRE

1. Allemand [03/06/2018].

---------------------------------------------------------
9. Sonntag im Jahreskreis [03-06-2018]

Aus dem Heiligen Evangelium nach Markus - Mk 2,23-28.3,1-6. .
https://www.uibk.ac.at/theol/leseraum/bibel/mk2.html

---------------------------------------------------------

J'utilise le dictionnaire Leo:
http://dict.leo.org/frde/



---------------------------------------------------------



Das Abreißen der Ähren am Sabbat.

---------------------------------------------------------



Mk 2,23
An einem Sabbat ging er durch die Kornfelder und unterwegs rissen seine Jünger Ähren ab.
         das Kornfeld pl. : die Kornfelder: le champ de blé.
         durch etw.acc. hindurch: au travers.
         [durch die Kornfelder (des champs de blé)].
         unterwegs: en chemin.
         [etw .acc.) abreißen, riss ab, abgerissen: arracher.
         die Ähre pl. : die Ähren: l'épi [rissen Ähren ab: arracher les épis]


Mk 2,24
Da sagten die Pharisäer zu ihm: Sieh dir an, was sie tun ! Das ist doch am Sabbat verboten.
         [sich dat. etw. acc.] ansehen, sah an, angesehen: regarder.
         [Sieh dir an, was sie tun: regarde à eux, ce qu'ils font !].
         verbieten, verbot, verboten: interdire [Das ist erboten c'est interdit].


Mk 2,25
Er antwortete: Habt ihr nie gelesen, was David getan hat, als er und seine Begleiter hungrig waren und nichts zu essen hatten -
         [Habt ihr gelesen: avez vous lus; nie: jamais.
         [(er) getan hat: il (David) a fait].
         der Begleiter pl. : die Begleiter.
.          hungrig sein: avoir faim.
         [nichts zu essen hatten: rien pour manger avaient].


Mk 2,26
wie er zur Zeit des Hohenpriesters Abjatar in das Haus Gottes ging und die heiligen Brote aß, die außer den Priestern niemand essen darf, und auch seinen Begleitern davon gab ?
[wie er in das Haus Gottes ging ... und die heiligen Brote aß].
         gehen, ging, gegangen: aller.
         das Haut Gottes: la maison de Dieu (génitif).
         heilig: saint [die heiligen Brote].
         essen, aß, gegessen: manger.
[ zur Zeit des Hohenpriesters Abjatar].
         zur Zeit: du temps de.
[die heiligen Brote aß, die außer...].
         das brot: le pain [die heiligen Brote: les pains scrés].
[niemand essen darf: personne manger peut].
[(er) und auch seinen Begleitern].


Mk 2,27
Und Jesus fügte hinzu: Der Sabbat ist für den Menschen da, nicht der Mensch für den Sabbat.
         hinzufügen, fügte hinzu, hinzugefügt: ajouter.

Mk 2,28
Deshalb ist der Menschensohn Herr auch über den Sabbat.
         Deshalb: c'rat pourquoi.
         [Herr auch über den Sabbat: maître du Sabbat]


---------------------------------------------------------


Die Heilung eines Mannes am Sabbat
https://www.uibk.ac.at/theol/leseraum/bibel/mk3.html

---------------------------------------------------------



Mk 3,1
Als er ein andermal in eine Synagoge ging, saß dort ein Mann, dessen Hand verdorrt war.
         ein andermal: une autre fois.
         gehen, ging, gegangen: aller.
         sitzen, saß, gesessen: être assis.
         dessen Und: dont la main ...
         verdorrt: désseché [verdorrt war: désseché était]


Mk 3,2
Und sie gaben Acht, ob Jesus ihn am Sabbat heilen werde; sie suchten nämlich einen Grund zur Anklage gegen ihn.
         die Acht pl. : die Achten: 8 ou attention[Acht geben: faire attention].          Ob: si.          heilen werden: soigner.          suchen, suchte, gesucht: chercher.          ein Grund: un "motif".          die Anklage pl. : die Anklagen: l'inculpation.          gegen ihn: contre lui.

Mk 3,3
Da sagte er zu dem Mann mit der verdorrten Hand: Steh auf und stell dich in die Mitte !
         aufstehen se lever [steh auf: lèves-toi].
         [stell dich in die Mitte: mets toi au milieu].


Mk 3,4
Und zu den anderen sagte er: Was ist am Sabbat erlaubt: Gutes zu tun oder Böses, ein Leben zu retten oder es zu vernichten? Sie aber schwiegen.
         erlauben, erlaubte, erlaubt: permettre.
         [Gutes zu tun: du bien fair].
         [Gutes oder Böses: fu bien ou du mal].
         retten, rettete, gerettet: sauver.
         vernichten, vernichtete, vernichtet: anéantir [nicht].
         schweigen, schwieg, geschwiegen: se taire.


Mk 3,5
Und er sah sie der Reihe nach an, voll Zorn und Trauer über ihr verstocktes Herz, und sagte zu dem Mann: Streck deine Hand aus! Er streckte sie aus und seine Hand war wieder gesund.
         [Und er sah sie der Reihe nach an: et il promena son regard sur eux].
         der Zorn pas de plur.: la colère [voll Zorn: plein de colère].
         die Trauer pas de plur.: la tristesse.
         ihr verstocktes Herz: l'impassible coeur].
         ausstrecken, streckte aus, ausgestreckt: étendre.
         [gesund war: guérie fut]


Mk 3,6
Da gingen die Pharisäer hinaus und fassten zusammen mit den Anhängern des Herodes den Beschluss, Jesus umzubringen.
         da: alors.
         hinausgehen, ging hinaus, hinausgegangen: sortir [Da gingen die Pharisäer hinaus].
         zusammenfassen, fasste zusammen, zusammengefasst: prendre ensemble.
         der Anhang pl. : die Anhänge: l'allié. [mit den Anhängern des Herodes].
         der Beschluss pl. : die Beschlüsse: la décision.
         umbringen | brachte um, umgebracht: assassiner [Jesus umzubringen: d'assassiner Jésus].



---------------------------------------------------------



2. de l'espagnol (27 mail 2018).



Solemnidad del Santísimo Cuerpo y Sangre de Cristo

Evangelio según San Marcos 2,23-28.3,1-6.

http://www.vicariadepastoral.org.mx/sagrada_escritura/biblia/nuevo_testamento/02_marcos_01.htm

---------------------------------------------------------

CAPÍTULO 2

Discusión sobre el sábado

---------------------------------------------------------



2:23
Un sábado en que Jesús atravesaba unos sembrados, sus discípulos comenzaron a arrancar espigas al pasar.
         atravesar, (cruzar al otro lado) traverser (Indicativo imperfecto, 3 ps).
         sembrado, (campo trabajado): semis (ici champ) [unos sembrados].
         arrancar: arracher.
         espiga, (plantas): épi nm.
         al pasar: en passant.


2:24
Entonces los fariseos le dijeron: "¡ Mira! ¿ Por qué hacen en sábado lo que no está permitido ?"
         dijeron: dirent (de decir).
         ¡ Mira! : regarde !
         Por qué hacen: pourquoi font-ils.
         lo que no está permitido; ce qui n'est pas permis


2:25
Él les respondió: "¿ Ustedes no han leído nunca lo que hizo David, cuando él y sus compañeros se vieron obligados por el hambre,
         Ustedes no han leído nunca: ils n'ont (= vous n'avez) jamais lu.
         nunca: jamais.
         lo que hizo (du verbe hacer) David: ce que fit David.
         él: lui.
         el hambre: la faim.


2:26
cómo entró en la Casa de Dios, en el tiempo del Sumo Sacerdote Abiatar, y comió y dio a sus compañeros los panes de la ofrenda, que sólo pueden comer los sacerdotes ?"

2:27
Y agregó: "El sábado ha sido hecho para el hombre, y no el hombre para el sábado.
         agregó: il ajouta --- >agregar, (añadir, incorporar, sumar): ajouter.
         [ha sido hecho para el hombre: le Sabba a été fait pour l'homme]


2:28
De manera que el Hijo del hombre es dueño también del sábado".
         el Hijo del hombre; le fils de l'homme.
         es dueño est maître.
         también: aussi.


---------------------------------------------------------

CAPÍTULO 3

Curación de un hombre en sábado
         Curación: traitement.
         un hombre: un homme




---------------------------------------------------------



3:1
Jesús entró nuevamente en una sinagoga, y había allí un hombre que tenía una mano paralizada.
         nuevamente: à nouveau.
         y había allí: il y avait (había ) là (allí).
         que tenía: qui avait (tenía del verbo tener, avoir).


3:2
Los fariseos observaban atentamente a Jesús para ver si lo curaba en sábado, con el fin de acusarlo.
         para ver: pour voir.
         con el fin: afin de.
         acusarlo = acusar-lo.


3:3
Jesús dijo al hombre de la mano paralizada: "Ven y colócate aquí delante".
         ven: viens !
         colóca-te: place-toi !
         aquí: ici.
         delante: devant.


3:4
Y les dijo: "¿Está permitido en sábado hacer el bien o el mal, salvar una vida o perderla?" Pero ellos callaron.
         hacer el bien o el mal: faire le bien ou le mal.
         callar: se taire.


3:5
Entonces, dirigiendo sobre ellos una mirada llena de indignación y apenado por la dureza de sus corazones, dijo al hombre: "Extiende tu mano". Él la extendió y su mano quedó curada.
         Entonces: alors.
         [dirigiendo sobre ellos: dirigeant vers eux].
         [una mirada llena de indignación: un regard chargé d' ...].
         apenado: peiné.
         dureza: la dureté.
         corazón nm, (órgano vital): cœur.
         Extiende (étend), Él extendió (il étendit): extender: étendre.
         [quedó curada: il fut guéri] [quedar, (estar situado): être].


3:6
Los fariseos salieron y se confabularon con los herodianos para buscar la forma de acabar con él.
         salieron: sortir (salir: sortir).
         confabular vi discuter.
         con los herodianos: avec les amis d'herodes.
         busard: trouver [para buscar: pour trouver].
         la forma: la manière.
         acabar, (terminar): finir, terminer.
         con él: avec lui.


----------------------------------------------------------



Psaume 116(115),12-13.15-16ac.17-18.



----------------------------------------------------------

Comment rendrai-je au Seigneur
tout le bien qu'il m'a fait ?
J'élèverai la coupe du salut,
j'invoquerai le nom du Seigneur.

Il en coûte au Seigneur
de voir mourir les siens !
Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur,
moi, dont tu brisas les chaînes ?

Je t'offrirai le sacrifice d'action de grâce,
j'invoquerai le nom du Seigneur.
Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
oui, devant tout son peuple.

----------------------------------------------------------