DOCTYPE html> Ostersonntag: 01-04- 2018

Evangile: allemand et espagnol
(01-04-2018)

Ostersonntag: Hochfest der Auferstehung des Herrn



Ne lisez plus vite-vite en diagonale, vous disant que vous connaissez, lisez mot à mot avec soin: on médite mieux et on dort moins à l'église: préparez la lecture de l'évangile. Les plus courageux apprendront les textes par coeur...

Ceux qui ont organisé Croisades, Inquisition et autres divertissements étaient sans doute peu habitués à lire ou méditer les évangiles ... Seuls les "petits" lisent ces choses ! En général, ceux qui en parlent beaucoup sont souvent ceux qui en connaissent le moins ...

Si vous étudiez l'allemand, préparer la lecture de l'évangile de la semaine peut avoir un intérêt supplémentaire.

RENSEIGNEMENTS

(1) Dictionnaires OnLine:

http://dict.leo.org/frde/
http://www.wordreference.com/ .

(2) Sites chrétiens: .

Français protestant (Louis Segond:
ww.info-bible.org/lsg/INDEX.html

allemand:
http://evangeliumtagfuertag.org/M/DE/

anglais (américain):
http://www.usccb.org/bible/readings/020216.cfm ...,
020216 est la date. Il est très intéressant.
Chaque jour il y a une lecture du texte (audio) et une homélie (video).
Le dimanche, le psaume est chanté.

(3) Musique des Psaumes

Psaumes du dimanche: CNmedia. fr,

J.P. Herveg, 9/5, rue Saint ROCH, Wavre.be



Aux Evêques du Royaume de Dieu

La Constitution belge prévoit la liberté religieuse. Nombre de laïcs ou de chrétiens accueillent clandestinement des migrants par conviction personnelle ou parce qu'ils sont disciples de Jésus (Matthieu 25:31-46).

Pourquoi un accueil clandestin, dans un pays dont la Constitution prévoit la liberté religieuse. Si les chrétiens agissent dans la clandestin!té, c'est parce qu'il savent que cette liberté est un leurre: elle est fortement limitée par une législation qui supprime ce que la Constitution ferait espérer.

Le truc, c'est de bien rédiger les textes de loi ...

Nous ne ne pouvons accueillir que les migrants autorisés par l'Etat, Jésus peut simplement aller se faire "voir" ... C'est l'Etat qui décide qui l'on aide et pas Lui !

Notre hiérarchie religieuse n'est pas constituée de disciples de Jésus, mais d'agents de l'Etat chargés de canaliser notre foi. Ces agents n'obéissent pas à Jésus mais à l'Etat qui les paye. Ils nous guident là où l'Etat veut nous voir aller. Nous devrions obéir !

A choisir entre Jésus, l'Etat Belge ou ses complices: je choisi Jésus ... et vous ?

De plus je lutte aussi pour que la religion deviennent autonome: qu'il y ait une séparation bien nette entre le religieux et le civil. Les valeurs du religieux ne sont pas celles du laïcat. De tous temps, les Princes de ce monde tentèrent de s'approprier le religieux: Ils voulaient faire croire qu'ils étaient de droit divin.

Quelque soient leur races, tous les hommes sont frères et cohabitent dans le Royaume de Dieu. Si des frères viennent solliciter votre aide, vous les aidez et partagez la terre que Dieu mit à la disposition de tous. Les migrants sollicitent mon aide ... je vais les aider comme Jésus me l'a indiqué ! Ai-je tort ?

Jean Pierre HERVEG
9/5, rue Saint Roch,
b 1300 Wavre

Matthieu 25: 31-46
Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s'assiéra sur le trône de sa gloire.
Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.

Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: "Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.
Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli; j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi."

Les justes lui répondront: "Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire ? Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli; ou nu, et t'avons-nous vêtu ? Quand t'avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ?"
Et le roi leur répondra: "Je vous le dis, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites."

Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: "Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.
Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire; j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli; j'étais nu, et vous ne m'avez pas vêtu; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité."

Ils répondront aussi: "Seigneur, quand t'avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t'avons-nous pas assisté ?"
Et il leur répondra: "Je vous le dis, toutes les fois que vous n'avez pas fait ces choses à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne les avez pas faites."
Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.

Prof. Dr. Jean Pierre HERVEG MD
9/5, rue Saint Roch
b 1300 Wavre

1. Allemand [01/04/2018].

---------------------------------------------------------
Hochfest der Auferstehung des Herrn - Ostersonntag [01-04-2018]

Aus dem Heiligen Evangelium nach Johannes - Joh 20,1-9.
https://www.uibk.ac.at/theol/leseraum/bibel/joh20.html

---------------------------------------------------------

J'utilise le dictionnaire Leo:
http://dict.leo.org/frde/



---------------------------------------------------------


Die Entdeckung des leeren Grabes
         die Entdeckung (ungen): la découverte.
         leer: vide.
         das Grab, pl.: die Gräber: la tombe [des leeren Grabes (génitif)].



Joh 20,1
Am ersten Tag der Woche kam Maria von Magdala frühmorgens, als es noch dunkel war, zum Grab und sah, dass der Stein vom Grab weggenommen war.
         erst: premier[Am ersten Tag der Woche].
         der Tag, (ge): le jour.
         früh-morgens: tôt le matin.
         dunkel: sobre [noch dunkel: encore nuit].
         sehen, sah, gesehen: voir [kam Maria ... zum Grab und sah].
         wegnehmen | nahm weg, weggenommen: enlever.
         [ ... sah, dass der Stein vom Grab weggenommen war]

Joh 20,2
Da lief sie schnell zu Simon Petrus und dem Jünger, den Jesus liebte, und sagte zu ihnen: Man hat den Herrn aus dem Grab weggenommen und wir wissen nicht, wohin man ihn gelegt hat.
         laufen, lief, gelaufen: courir. [Da lief sie schnell zu Simon Petrus].
         lieben, liebte, geliebt: aimer.
         der Jünger, pl.: die Jünger: le disciple [dem Jünger, den Jesus liebte].
         sagen, sagte, gesagt: dire [und sagte zu ihnen].
         wissen, wusste, gewusst: savoir [und wir wissen nicht: et nous ne savons pas].
         legen, legte, gelegt: placer [wohin (où) man (on) ihn gelegt hat].
         ihn (accusarif): lui [wohin man ihn gelegt hat: on lui placé a].

Joh 20,3
Da gingen Petrus und der andere Jünger hinaus und kamen zum Grab;
         hinausgehen, ging hinaus, hinausgegangen: sortir (Da gingen Ps und der a J hinaus];
         Zum grab: vers la tombe [zum Grab kommen: vers la tombe aller].

Joh 20,4
sie liefen beide zusammen dorthin, aber weil der andere Jünger schneller war als Petrus, kam er als erster ans Grab.
         beide zusammen: à deux [sie liefen beide zusammen dorthin (vers là)].
         laufen, lief, gelaufen: courir.
         schnell: rapide [schneller als: plus rapide que].
         kam er als erster: arriva le premier ...
         ans Grab = an das Grab: à la tombe

Joh 20,5
Er beugte sich vor und sah die Leinenbinden liegen, ging aber nicht hinein.
         vorbeugen, beugte vor, vorgebeugt: se pencher en avant [Er beugte sich vor: il se pencha un avant].
         sehen, sah, gesehen: voir {und sah ...].
         die Leinenbind: les bandeleettes.
         liegen, lag, gelegen: étendre.
         hineingehen: dedans aller [ging aber nicht hinein].

Joh 20,6
Da kam auch Simon Petrus, der ihm gefolgt war, und ging in das Grab hinein. Er sah die Leinenbinden liegen
         folgen, folgte, gefolgt: suivre [Simon Petrus, der ihm gefolgt war: qui le suivait].
         [und ging in das Grab hinein: et il entra dans la tombe].

Joh 20,7
und das Schweißtuch, das auf dem Kopf Jesu gelegen hatte; es lag aber nicht bei den Leinenbinden, sondern zusammengebunden daneben an einer besonderen Stelle.
         das Schweißtuch: le suaire [, das auf dem Kopf Jesu gelegen].
Joh 20,8
Da ging auch der andere Jünger, der zuerst an das Grab gekommen war, hinein; er sah und glaubte.
         glaube, glaubte ... : croire.
Joh 20,9
Denn sie wussten noch nicht aus der Schrift, dass er von den Toten auferstehen musste.
         müssen, musste, gemusst: devoir [auferstehen musste].
         auferstehen: ressusciter [von den Toten auferstehen musste].

Joh 20,10
Dann kehrten die Jünger wieder nach Hause zurück.
         zurückkehren: retourner.
         nach Hause zurückkehren: à la maison retourner.

---------------------------------------------------------



2. l'espagnol (01 avril 2018).



---------------------------------------------------------
Domingo de Pascua de la Resurrección del Señor

Evangelio según San Juan 20,1-9.
http://vicariadepastoral.org.mx/sagrada_escritura/biblia/nuevo_testamento/04_juan_04.htm#cap20

---------------------------------------------------------


LA RESURRECCIÓN DE JESÚS


CAPÍTULO 20


El sepulcro vacío
         vacío: vide.


20:1
El primer día de la semana, de madrugada, cuando todavía estaba oscuro, María Magdalena fue al sepulcro y vio que la piedra había sido sacada.
         [El primer día (jour) de la semana, de madrugada (à l'aube),].
         [cuando (quand) todavía (encore) estaba (il était) oscuro].
         [María Magdalena fue (alla) al sepulcro (au sépulcre].
         [vio que la piedra (pierre) había sido (avait été) sacada (ici, déplacée).
         sacar (apartar, retirar): faire sortir.



20:2
Corrió al encuentro de Simón Pedro y del otro discípulo al que Jesús amaba, y les dijo: "Se han llevado del sepulcro al Señor y no sabemos dónde lo han puesto".
         [Corrió al encuentro de: elle courut à la rencontre de]].
         [al que Jesús amaba: celui que Jésus aimait].
         [Se han llevado (ils ont emporté) del sepulcro (du sepulcro) al Señor].
         [no sabemos (nous ne savons pas) dónde (où) lo han puesto (ils l'ont mis)].
         puesto: del verbo poner: (mettre), el participio.



20:3
Pedro y el otro discípulo salieron y fueron al sepulcro.
         salir: sortir [salieron y fueron: sortirent et allèrent].
         fueron: del verbo ir: (aller) fueron es la 3ª p. plur. del pretérito indicativo.



20:4
Corrían los dos juntos, pero el otro discípulo corrió más rápidamente que Pedro y llegó antes.
         [Corrían los dos juntos: ils courraient ensemble, [3ª p plur imperfecto indicativo].
         [más rápidamente (plus vite que) que Pedro].
         [y llegó antes: et arriva avant]



20:5
Asomándose al sepulcro, vio las vendas en el suelo, aunque no entró.
         Asomándose: del verbo asomar se: (se pencher) asomadose es el participio.
         [Asomándose al sepulcro: se penchant dans le sépulcr].
         Vio: del verbo ser (voir), [3ª p. sing del pretérito indic]: il vit.
         la venda: le bandage nm. [las vendas en el suelo: les bandages sur le sol].
         aunque conj, (a pesar de): bien que.



20:6
Después llegó Simón Pedro, que lo seguía, y entró en el sepulcro: vio las vendas en el suelo
         llegó: del verbo llegar: (arriver), [Después llegó Simón Pedro: après arriva S P ].
         entró: del verbo entrar: (entrer), [y entró: et entra].



20:7
y también el sudario que había cubierto su cabeza; este no estaba con las vendas, sino enrollado en un lugar aparte.
         [ y también: et aussi].
         [el sudario (le suaire) que había cubierto (qui avait couvert)su cabeza (sa tête)].
         [este (celui-ci) no estaba (n'était pas) con las vendas].
         [sino (mais) enrollado (enroulé) en un lugar (lieu) aparte (à part)].



20:8
Luego entró el otro discípulo, que había llegado antes al sepulcro: él vio y creyó.
         (luge: ensuite).
         [... que había llegado antes: ... (celui) qui était arrivé avant ...].
         [él vio y creyó: il vit et il cru].



20:9
Todavía no habían comprendido que, según la Escritura, él debía resucitar de entre los muertos.
         todavía adv (aún): encore adv.
         [no habían comprendido (n'ayant pas compris que) que, según (selon) la Escritura.
         él debía: il devait.
         [resucitar de entre los muertos].





Psaume 118(117),1.2.16-17.22-23.

---------------------------------------------------------

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Oui, que le dise Israël :
Éternel est son amour !

« Le bras du Seigneur se lève,
le bras du Seigneur est fort ! »
Non, je ne mourrai pas, je vivrai
pour annoncer les actions du Seigneur.

La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d'angle :
c'est là l'œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.

---------------------------------------------------------