AIMER VOUS LES UNS LES AUTRES



Aimer Dieu que vous ne voyez pas, c'est aimer votre prochain que vous voyez



Jésus, le messager de Dieu et le message de l'Amour de Dieu:

1) Tu aimeras Dieu et ton prochain:
Matthieu 22: 39 et 4 0
Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.
http://saintebible.com/matthew/22-38.htm

2) Vous n'avez jamais vu le Dieu qui m'a envoyé:
Jean 5:36 - 40 (Evangile de Jean)
J'ai un témoignage plus grand que celui de Jean Baptiste; les oeuvres que mon Père m'a donné d'accomplir, et que j'accomplis, témoignent que c'est ce Père qui m'a envoyé. Il a lui-même témoigné de moi. Jamais vous n'avez entendu sa voix, ni vu sa face. Sa parole ne demeure point en vous, parce que vous ne me croyez pas.
http://saintebible.http://saintebible.com/john/5-37.htm

3) Si vous n'aimez pas votre frère que vous voyez, vous n'aimez pas Dieu que vous ne voyez pas:
1 Jean 4:20 (Lettre de Saint Jean)
Si quelqu'un dit: J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas ?

4) on peut aussi s'aimer les uns les autres en ignorant l'existence de Dieu.

Vous n'avez jamais vu Dieu.

Jésus, le messager de Dieu a dit que la seule manière d'aimer ce Dieu qu'on ne voit pas c'est d'aimer les autres qu'on voit.
Il ajoute que cela résume tout ce qui a été dit.
Saint Jean ajoute que celui qui dit qu'il aime Dieu, mais n'aime pas les autres est un menteur ?

Ce message n'est pas habituel. Sur la terre il y a baucoup de menteurs ...et de gens qui n'aiment pas les autres.

Il y a aussi beaucoup de chétiens qui n'aiment pas les autres ...



Le palmarès: si vous vous aimiez les uns les autres ?



1. Aimez-vous les uns les autres en leur donnant tout, même votre vie

Jean 13:34 et 35
Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres.
Comme je vous ai aimés (mort crucifié), aimez-vous les uns les autres.
On reconnaîtra que vous êtes mes disciples, au fait que vous vous aimerez les uns pour les autres.
https://www.info-bible.org/lsg/43.Jean.html#13

2. Aimez aussi vos ennemis: soyez pacifiste !

Matthieu 5:43 et 44
Vous avez appris: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent ... http://saintebible.com/matthew/5-44.htm



3. tendez la joue gauche.

Luc 6:28-30
bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. Si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre. Si quelqu'un prend ton manteau, ne l'empêche pas de prendre encore ta tunique. Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas ton bien à celui qui s'en empare.



Si vous vous aimiez les uns les autres

Celui qui voit les 'crimes commis lors des croisades, pense "si vous vous aimiez les uns les autres". Celui qui voit l'inquisition, ses bûchers, ses instruments de tonture, pense "si vous vous aimiez les uns les autres". Celui qui voit les conquêtes coloniales: viols, crimes et génocides qui les ont accompagnées, pense "si vous vous aimiez les uns les autres". Celui qui voit les camps de concentration NAZIs, pense "si vous vous aimiez les uns les autres". Celui qui voit les guerres de 14-18 et de 40-45, pense "si vous vous aimiez les uns les autres". Celui qui voit ce qui s"est passé à Hiroshima et à Nagasaki, pense "si vous vous aimiez les uns les autres". Celui qui voit le génocide du Rwanda, pense "si vous vous aimiez les uns les autres" ... Celui qui voit tout ce que les chrétiens ont fait, laissé faire et montré aux autres, pense "si vous vous aimiez les uns les autres" ...

Si on s'était aimé les uns les autres, le cours de l'Hisyoire serait différent: Sommes-nous civilisés !

Nous avons pourtant été civilisés et évangélisé ! Le résultat est très mauvais !

Evangéliser c'est plus que prêcher l'amour des uns pour les autres, c'est surtout faire comprendre comment cet amour nous implique ... Comme n'importe quel cours, l'évangélisation est un cours qui implique des exercices pratiques. Parler de l'amour n'est pas suffisant, il faut aussi montrer comment le pratiquer ...

Les paragraphes qui précèdent décrivent un échec quasi total de l'évangélisation. On croirait que l'Eglise ignore l'existence du Christ. Ce que font les Grands-Prêtres maintenant ressemble à ce qu'ils ont toujours fait.

Un jour quelqu'un apprendra aux autres comment enseigner !

On cause bien, s'habille bien, construit de beaux temples mais ... mais pour ce qui est de la pédagogie, il y a du laisser aller ... :

Un bon arbre porte de bons fruits, un mauvais arbre de mauvais fruits (Matthieu 7:17).

Matthieu 7:15 - 17
Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.

Luc 23:35
La population se tenait là, et regardait. Les dignitaires religieux se moquaient de Jésus, disant: Il a sauvé les autres; qu'il se sauve lui-même, s'il est le Christ, l'élu de Dieu !

Pour qui te prends-tu ?

J'ai dit au Seigneur notre Dieu que je ne suis qu'un pécheur et que je dois cesser d'écrire ce que j'écris, tout ce qui me semble bizarre dans l'Eglise. Il m'a dit de continuer que si certains "râlaient", c'est que je visais juste ...

" Il avait envoyé son propre fils pour tenter de corriger les hommes, il ne l'ont pas été écouté. Ils ont alors demandé à Pilate de le mettre en croix. Il fut crucifié. Ils se sont moqués de lui: "Il a sauvé les autres; qu'il se sauve lui-même". 3

" Avec l'Eglise catholique ça continue ... "

" Devenir Cardinal, m'a-t-il dit c'est une promotion, et où il y a promotion, il n'y a pas toujours humilité ... "

" Les Grands de ce monde font n'importe quoi pour acquérir et préserver leurs prérogatives. D'ailleurs ne t'étonnes pas, beaucoup croient plus en eux qu'en Dieu ! "

" Au lieu d'avoir une pierre pour poser leur tête, ils se sont construit un Vatican de marbre. Ils se sont déguisés en prêtres de "religions idolâtres". De mon message ils ont pris ce qui les arrangeaient et sont simplement devenus des puissants du monde parmi les puissants ... Ça fait chic non ! "

" A la place de mon Royaume qui n'est pas de ce monde, ils veulent se bâtir un royaume comme les autres, un royaume bien ancré dans ce monde. "

" Seigneur, je suis aussi un pécheur je ne puis donc reprocher aux autres ce que je fais aussi moi-même. "

" De toutes façon, je supervise ce que tu écris, et quand tu crois supprimer ... et puis, pour ce qui est de jeter ton pied dans la fourmilière tu es un chef ... "

" Martin Luther King, Che Guevara et Oscar Romero étaient aussi des pécheurs et ils ne furent pas plus écoutés que Jésus. Ils les ont assassinés. Ils diront que tu les calomnies ... je sais que tu t'en fous. Tu verras ce qu'ils diront au Jour du Jugement: s'ils te jugent maintenant, c'est moi qui les jugerai alors ! "

Que va-t-on faire à la messe ?

Nulle part dans les textes de la messe il n'est mentionné clairement que nous devons nous aimer les uns les autres. C'est sans doute un "petit commandement".

Le commandement que le Christ considère comme primordial, celui qui devrait inspirer toute notre vie, n'est pas mentionné de manière claire. Pendant la messe on parle de tout, sauf de l'essentiel.

A-t-on oublié ou supprimé ce commandement ?

Quelqu'un me disait que ce commandement était sous entendu ... tellement sous entendu que comme je l'ai expliqué, il n'est que rarement appliqué. Quand on veut enseigner quelque chose d'important, non seulement on ne le sous entend pas, mais on le répète et même souvent. Notre petite étude rétrospective montre que le message du Christ est peu connu, on pourrait profiter de la messe pour en parler et lui donner l'importance qu'il aurait toujours du avoir.

Celui qui fait un sermon doit avoir un but. Le but doit se voir de suite. Il faut aussi vérifier si le but est atteint. La plupart des sermons sont de simples dissertations, de belles dissertations ... mais le but du sermon n'est pas de défendre une thèse ni d'endormir les fidèles.

Le but du sermon doit se voir, doit être évident ... Il devrait pousser le fidèle à l'action !

On devrait apprendre au Séminaire comment faire un sermon ...

On devrait aussi cesser de parler à Dieu comme les Chamans parlent aux idoles. On utilise pour parler à Dieu les tournures flatteuses utilisées par les courtisans pour obtenir les bonnes grâces de rois de ce monde. On oublie que le Royaume de Dieu n'est pas de ce monde, et que comparer Dieu à Louis XIV ou à Obama est un anthropomorphisme insultant.

"Car c'est à toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire pour les siècles des siècle" (Du Corneille récité par d'Artagnan). Une supplique de courtisan sans rapport avec une prière à un Dieu qui n'est pas de ce monde ...

Une prière n'est pas une tirade de courtisan !

On devrait aussi cesser de parler Grec ou latin, La messe est aussi pour ceux qui n'ont pas fait d'études ... Non aux pédants !

Tout le monde sait que certains veulent détruire Vatican II ...

Ce Jean XXIII est allé semer le désordre partout !

Luc 16: 30 et 31
Et il dit: Non, père Abraham, mais si quelqu'un des morts va vers eux, ils se repentiront.
Et Abraham lui dit: S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu'un des morts ressusciterait.
NB: Abraham représente Dieu, le père spirituel de tous les croyants.
https://www.info-bible.org/relais/lazare.htm



L'Evangélisation ... ?



Evangéliser c'est bien, évaluer l'évangélisation c'est mieux

On ne dit pas aux Amérindiens qu'on leur amène un Dieu d'amour en les tuant, les pillant et les violant... Ceux qui ont tué, pillé et violé les Amérindiens ne furent sûrement jamais évangélisés correctement eux-mêmes ... L'évangélisation leur servit seulement à mieux coloniser.

Aimer son prochain n'est pas envahir son territoire ... tuer, piller, violer en échange d'une "évangélisation". Evangéliser est un acte gratuit ...

La colonisation n'a jamais eu pour but de diffuser le message du Christ, elle servit à remplir les caisses royales.

Elle eut aussi pour but de "faire" des métis qui furent baptisés ...

Les papes et les rois "très catholiques" le savaient. Le but des missionnaires n'était pas d'évangéliser mais de faire du chiffre. Certains avaient mal au poignet le soir à force de baptiser.

Comment voulez-vous que des gens comme Karl Marx, Che Gevara ... et bien d'autres aient pu croire un seul instant à l'existence d'un Dieu d'amour. On a tenté de nous faire croire que Karl Marx, Che Gevara étaient des mauvais: la religion d'alors, et peut-être encore celle présentée maintenant, était un véritable opium pour le peuple: elle était utilisée par les riches pour exploiter les pauvres.

Il ne faut pas dire de ceux qui nous contredisent qu'ils sont mauvais, il faut avoir l'humilité de prendre son miroir ...

Le Christ fut utilisé par des imposteurs. Regardez la photo de Jean Paul II serrant la main du criminel Pinochet et une autre photo du même faisant le gros doigt au moine Ernesto Cardenal.

Les frères Cardenal n'étaient pas vendus à Ronald Reagan !

Oseriez-vous mettre ces deux photos côtes à côtes et commenter ? Elles existent pourtant.

Au Vatican on faisait de la politique ... de droite naturellement ...

Avant d'enseigner l'amour aux autres, certains feraient bien de mesurer la difficulté de la tâche en examinant comment ils aiment leurs voisins. Au Vatican, par exemple, les Cardinaux feraient bien de cesser la transmission de leurs commérages de bureau à bureau.

L'amour doit être enseigné par des gens qui savent de quoi ils parlent.

Matthieu 16:8
Jésus leur dit: Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et des sadducéens.
ttp://saintebible.com/matthew/16-6.htm

Enseigner l'amour des autres dès l'enfance

L'amour des autres et celui des ennemis doit être enseigné tout jeune, par les parents d'abord. Les parents doivent enseigner l'amour à partir des évènemnts quotidiens. Ce ne doit pas être un enseignement théorique, mais un enseignement basé sur le vécu.

En voici un exemple:

C'était à Arlon au début 1945, juste après la bataille de l'Ardenne, j'avais 8 ans. Mon père m'avait envoyé faire une course. Je vis passer un convoi de camions américains chargés de prisonniers allemands. Sur le trottoir, autour de moi, les gens souhaitaient que ces "sales b." croupissent longtemps dans les camps de prisonniers. A la maison, je racontai l'histoire à ma mère, repétant le "que moi aussi je souhaitais que ces sales b ... croupissent ... ". Ma mère qui épluchait des pommes de terres, déposa son couteau, me regarda et me dit: beaucoup de ces prisonniers allemands sont des papas, comme ton papa. Ils ont des enfants de ton âge . Souviens-toi de ta tristesse quand ton papa était prisonnier en Allemagne en 1940. Pourquoi souhaites-tu une longue séparation aux petits enfants de ces soldats ...

Ce qu'elle me dit alors reste gravé dans mon coeur ...

Mes parents m'ont certainement demandé de faire ma prière du soir et m'ont raconté une foule de gentilles choses que je n'ai jamais assimilées et qu'on leur avait sans doute dit de faire à l'époque pour éduquer chrétiennement les enfants. Rien de tout cela ne m'a marqué.

Mais j'ai retenu l'intervention sur les prisonniers ! C'était du vécu et cela me concernait directement.

Un jour je discutais avec une jeune fille de l'amour que l'on devait avoir les uns pour les autres et de l'amour de ses ennemis; "Aimez ses amis d'accord me répondit-elle, mais pas ses ennemis ..." Elle était pourtant première en religion dans une école catholique de premier ordre... ceci vous donne une idée de la manière dont on évangélise.

Pour ceux qui l'ignoreraient, ce que j'ai fait s'appelle "évaluer l'enseignement" de la religion !

Les humains qui aiment leurs amis et leurs ennemis sont des pacifistes. Je connais des pacifistes non chrétiens, comme Gandhi et Frédérick Sanger, des pacifistes chrétiens non catholiques comme le pasteur Martin Luther King (baptiste), Albert et Joan Baez, (Quakers), et des pacifistes catholiques comme Soeur Megan Rice, le RP Daniel Berrigan sJ et son frère Joséphite, Mgr Raymond Hunthausen, Dorothy Day ... (si vous ne les connaissez pas voyez sur Wikipedia, parfois en anglais).

Il n'y a pas encore malheureusement suffisamment de pacifistes ... on vous attend. Même si dans les écoles catholiques on vous apprend que tuer ses ennemis, c'est noble !

https://www.youtube.com/watch?v=7akuOFp-ET8
(Joan Baez à la marche de Martin Luther King pour les droits civiques des Afro-américains en 1963).

Albert Baez, le père de Joan était un célèbre physicien américain et un Quaker (une forme de protestantisme). Il refusa avec Albert Einstein de participer à la construction de la bombe atomique. Joan fut et est encore une pacifiste, le pacifisme se transmettait dans les familles Quakers. Il en alla de même avec Frederick Sanger, son père, médecin était missionnaire Quaker en Chine. Les Quakers ont un pacifisme très rigoureux; ce sont des Quakers qui ont fondés Amnesty International et Oxfam.



Résoudre les conflits et dialoguer



Une petite fille dit un jour à ses parents "recommencez la discussion de tout à l'heure, je voudrais revoir la façon dont vous avez réussi à vous mettre d'accord."

Dans une famille se pose toujours des problèmes de choix. Les enfants savent que de tels problèmes se posent et attendent parfois avec angoisse que ces problèmes soient résolus. Même s'ils donnent l'impression d'être indifférents, ils écoutent. Il est normal qu'il écoutent. Attention, ils écoutent toujours et comprennent parfois très mal !

Les parents ne doivent surtout pas se cacher quand surgit un différend. Ils ne doivent doivent pas avoir peur de montrer que des parents n'ont pas nécessairement les même désirs. Il est formatif pour les enfants de savoir que les parents ont eux aussi des désirs différents.

Avoir des désirs différents implique qu'il faut faire un choix, et c'est ici que les choses peuvent se corser. Quand il s'agit de choisir entre la mer et la montagne, pour les vacances le dialogue est simple. Mais quand l'un des conjoints ne veut plus que l'on invite la belle-mère, cela pose des problèmes avec l'autre conjoint. Il faudra faire un choix et il faudra non seulement mettre les arguments sur la table mais encore prendre une décision.

La façon dont les parents dialoguent apprendra aux enfants comment dialoguer, comment écouter l'autre, comment respecter les désirs de l'autre ... cela enseignera aux enfants comment faire face aux difficultés qui se présenteront certainement à eux.

Cette manière d'agir nécessité bien entendu une préparation des conjoints souvent dès leurs fiançailles. Les fiancés doivent savoir que la principale angoisse des enfants est de voir les parents se séparer, un angoisse basée sur ce qu'ils voient autour d'eux. Ils doivent découvrir comment faire avec un conjoint dominant ... Ne pas le prendre pour modèle et se choisir un conjoint facile à dominer.

Un conjoint facile à dominer supprime tout dialogue, ce qui peut tenter certains ...

En conclusion, les enfants doivent savoir que les disputes ne sont pas le propre d'Obama et Putin. Ils doivent apprendre eux aussi à résoudre des conflits. Ils verront des conflits résolus en utilisant le dialogue ou la force. Le dialogue, c'est quand les parties étudient le problème pour tenter de le résoudre; la loi du plus fort c'est quand l'un frappe l'autre. Parfois, ils se sentent aussi forts l'un que l'autre et c'est la guerre froide.

Le dialogue n'est pas fréquent entre humains, car il coûte. La force par contre fait tourner l'industrie ... Les industriels préfèrent souvent la guerre à la paix.

Octavia me dit un jour: "Mes parents sont formidables. Parfois ils se disputent très violemment. Mais nous, les gosses, n'avons pas peur: ils finissent toujours par dialoguer.

Les cours de récréations sont de bons endroits pour apprendre à traiter les différends. Il est indispensable de surveiller les récréations et d'y avoir une très forte intervention éducative. L'amour s'apprend très jeune !

(J'ai recherché en vain des références évangéliques sur le sujet. Ou bien le Christ ne l' a pas abordé, ou alors les évangélistes ne l'ont pas mentionné)

mondialisation de la loi d'amour du Christ



1. Luc 2:13 et 14
Et soudain il se joignit à l'ange une multitude de l'armée céleste, louant Dieu et disant: Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu'il agrée !
http://saintebible.com/luke/2-14.htm

2. Jean 20:21 et 22
Jésus leur dit de nouveau: La paix soit avec vous! Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie.
Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit: Recevez le Saint Esprit.
https://www.info-bible.org/lsg/43.Jean.html#20

3. Marc 9:40
Qui n'est pas contre nous est pour nous.
http://saintebible.com/mark/9-40.htm

Il y a des groupes dont les membres aiment et leur prochain et leurs ennemis, mais qui ne sont pas chrétiens: les chrétiens n'ont donc pas le monopole de l'amour. En nous unissant à ces groupes nous serions plus nombreux et pourrions proposer et imposer une autre valeur au monde. Face à l'exploitation des uns par les autres on pourrait proposer l'amour des uns pour les autres.

Maintenant un minorité exploite des pauvres pour qu'il fabriquent des produits bons marchés qui seront vendus très chers aux clients des pays riches. Le bénéfice de l'opération va de suite dans les caisses de la minorité qui exploite. L'union de ceux qui veulent s'aimer les uns les autres devrait se fixer comme objectif d'empêcher ces vols et de restituer l'argent aux pauvres.

Ce n'est pas simple, en effet, les pauvre d'ici sont en fait des riches par rapport aux pauvres d'ailleurs. Il existe des pays où les pauvres sont très pauvres.

Les nations riches ont inventé la colonisation. Elles ont envahi les continents pauvres, d'Asie, d'Afrique ... et se sont servies ... en matière première et parfois en esclaves.

Certains de ces anciens colonisés traversent la Méditerranée pour rejoindre leurs anciens colonisateurs: Espagne, Italie, France, Belgique, Grande Bretagne et on les rejette, utilisant une argumentation fort simple:

"Maintenant qu'on a fumé tes cigarettes, on fume chacun les siennes ... retourne crever chez toi."

Cette façon d'agir est contraire aux principes de partage tel que le veut le Christ.



1. Luc 6.20 et 21
... Jésus dit: Heureux vous les pauvres, le royaume de Dieu est à vous!
Heureux vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés ! Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie !

2. Luc 6.24 et 25
Mais, malheur à vous, riches, car vous avez votre consolation !
Malheur à vous qui êtes rassasiés, car vous aurez faim! Malheur à vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et dans les larmes !

3. Luc 16:19 - 31
Il y avait un homme riche, vêtu de pourpre et de fin lin. Chaque jour, il menait joyeuse et brillante vie.
Lazare, un pauvre était couché à sa porte, couvert d'ulcères,
il désirait se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche; même les chiens venaient lécher ses ulcères.
Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d'Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli.
Du séjour des morts, il leva les yeux; et, en proie aux tourments, il vit de loin Abraham et Lazare dans son sein.
Il s'écria: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu'il trempe le bout de son doigt dans l'eau et me rafraîchisse la langue; car je souffre cruellement dans cette flamme.
Abraham répondit: Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres.
D'ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient traverser, ne puissent le faire.
Père Abraham. Envoye Lazare dans la maison de mon père; car j'ai cinq frères.
Qu'il leur atteste ces choses, qu'ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments.
Abraham répondit: Ils ont Moïse et les prophètes; qu'ils les écoutent.
Et il dit: Non, père Abraham, mais si quelqu'un des morts va vers eux, ils se repentiront.
Et Abraham lui dit: S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu'un des morts ressusciterait.
https://www.info-bible.org/lsg/42.Luc.html#18

De plus en plus on voit triompher l'argent. Jadis on disait que "l'argent ne fait pas le bonheur ..." . Maintenant on dit que seul l'argent fait le bonheur.

Le Veau d'Or est de retour !

Les relations entre les êtres humains deviennent uniquement de type économique

Un médecin me disait récemment "je te laisse, car un Beefsteack vient d'entrer dans ma salle d'attente."

Le malade n'est plus une "source de service à rendre"; mais une source de revenus à encaisser

Une Dame nettoyait une "boutique" d'articles pour Dames. La patronne, célibataire, lui demanda de tenir son échoppe le temps de passer à la banque. Entre alors une amie de la "nettoyeuse' qui voulait essayer un jeans qui était en vitrine. La "nettoyeuse" lui donne le jeans et la conduit dans la cabine d'essayage. L'amie ressort et demande à la nettoyeuse comment lui va le Jeans. Celle-ci lui répondit "comme un coup de poing dans l'oeil". La patronne, revenue de la banque, avait entendu et lui dit "vous ne serez jamais riche". "Mais j'aurai toujours des amies" lui répondit la nettoyeuse.

Jadis on vendait un vêtement pour habiller la cliente, maintenant on vend pour satisfaire son tiroir-caisse.

Matthieu 6.24
Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Satan (l'argent).
http://www.info-bible.org/lsg/40.Matthieu.html#6



L'expansion du mal



L'adoration du Veau d'or

Jadis, il y avait deus blocs, le bloc capitaliste et le bloc communiste: les idolâtres et les athées. Le dieu des idolâtres était non plus le Veau d'Or, mais le veau de papier. Ce papier connu sous le nom de dollar, ce papier a remplacé l'or. Le bloc athée s'est effondré, il reste le bloc idolâtre. Le bloc idolâtre a décidé de créer un empire et d'envahir le monde. Maintenant il encercle la Russie.

Envahir la Russie, la Chine...

Prenez une carte et examinez-là, Regardez là il y a la Russie, tout autour, il y a une couronne de petits pays dont certains sont en guerre actuellement. On est loin, très loin des USA. Mais les américains sont là, poussant les citoyens de la région à la révolte leur fournissant argent et armes.

Une façon comme une autre d'aimer ses ennemis

Cette couronne de pays en révolte a commencé en Iraq. Les USA ont attaqué ce pays. Ils ont tués plus de gens et répandu plus de sang que l'infâme Saddam Hussein, le dictateur iraquien, un ancien allié des USA d'ailleurs. La marionnette qu'ils ont installé au pouvoir n'a pas empêché une bande de brigands de se former, de s'armer ...

Le feu allumé par les USA s'est propagé ...

Les USA ont aussi armé une opposition anti-Assad, allumant un autre feu. Une grande partie de ces armes fut transmises par cette opposition aux brigands qui ont pris le nom d'ISIS. Maintenant les américains luttent à la fois contre l'ISIS et contre Assad.

On s'aime de plus en plus ...

Les USA avait déjà enflammé l'Ukraine ...

Assad serait un mauvais. On lui reproche d'être encore moins démocrate encore que les souverains alliés en Arabie Saoudite et au Koweit. De plus Assad était allié de la Russie à encercler.

Les USA ont aussi enflammé l'Ukraine et l'Afghanistan. Cette manoeuvre d'encerclement a pour but de faire la guerre à la Russie et de créer une Islamophobie qui sera utile un jour. Les USA pensent en effet aussi envahir la Chine ...

"Haïssez-vous les uns les autres" enseignait Obama ... Que va faire Trump ?

Les Esclaves de l'OTAN suivent leur maître et aboient quand on le leur dit ... Bientôt les jeunes européens iront se faire tuer en attaquant la Russie ...


Pourquoi Les américains doivent-ils toujours faire la guerre ?

L'économie américaine est une économie de guerre.

Les USA produisent des armes, des avions (bombardiers, F35 ...), des véhicule, de l'alimentation ... Ils doivent produire en très grande quantité pour utiliser leur main d'oeuvre et éviter le chômage. Cette quantité est de loin plus importante que l'étendue de leur marché: or ils doivent utiliser l'excès de production. Seule la guerre permet une utilisation continue d'armes, avions, véhicules etc. Qu'une guerre soit gagné ou perdue ne diminue pas les bénéfices: tout est payé par les électeurs, les alliés ou les produits volés dans les pays conquis (pétrole ...). Si les USA cessent la guerre, c'est la crise économique.

Le problème n'est pas simple à régler; Des marionnettes comme Obama n'ont pas été choisies pour autre chose que pour leurs qualité de marionnettes. A priori, il ne serait pas simple de changer le type d'économie du pays sans toucher aux profiteurs. Les USA se sont donc condamnés à la guerre à perpétuité ... ou à juguler les profiteurs.

Le profiteurs sont bien organisés, ils surveillaient toutes les communications téléphoniques pour trouver les message qui serviraient à faire chanter les gens au pouvoir. L'écoute ne servait pas à apprendre que Mr X allait rentrer souper, mais à savoir si tel ou tel président n'avait pas une maitresse, un compte en banque caché ...



Le casse-pipe



Il y aura un casse pipe, et l'empire US disparaitra comme les empires de Charle Quint, Napoléon, Hitler ... Sans doute au même prix. Combien de vie humaines et quelle quantité de sang coûtera la formation et la destruction de ces empires. Toute cette gabegie pour l'enrichissement d'un petit nombre !

Les problèmes traités ici ne sont pas de nature économique. Nous sommes surtout intéressés par les problèmes religieux.

Adolf Hitler trouvera un successeur dans l'un des prochain président US. Comme ses prédécesseurs, ce président fera aussi couler beaucoup de sang: au nom du Dieu Dollar, la nouvelle idole régionale. Jadis on jetait les enfants vivants dans le feu pour plaire à Moloch maintenant on les bombarde; on les noie et on les affame pour plaire au dieu Dollar.

Dans le fond on progresse peu !

Obama a reçu le Prix Nobel de la paix, rappelant que Nobel était un fabriquant de dynamite: On comprend mieux les réactions de Bob Dylan lorsqu'il fut lui aussi nobelisé. Bob était un militant pacifiste ...

Et le Christ dans tout cela ... Certains acteurs du "jeu" ont été "évangélisés" Il serait intéressant de définir le verbe "évangéliser".

L'Europe, soi-disant évangélisée a envahi ses colonies. Elle a tué, pillé et justifié le tout par une "évangélisation". Le génocide au Rwanda permet de se poser des questions: Les Hutus et Tutsi avaient été évangélisés. Il y eut des prêtres et des religieuses parmi les assassins. La religion du Christ est peut-être plus que le port de soutanes et de de calots plus ou moins bariolé.

Certains ont oubliés qu'il faut lire l'évangile en profondeur et pas simplement en diagonale.