la Confession rapproche du Christ



La carte d'identité du chrétien: l'amour

Vivre en disciple su Christ, c'est appliquer ses commandements. Pécher c'est ne pas les appliquer:

J 13:34 et 35.
Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres;
comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.
A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous vous aimez les uns les autres.
http://www.info-bible.org/lsg/43.Jean.html#13

Matthieu 5:43-45
Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.…
http://saintebible.com/matthew/5-44.htm

"Aimez-vous les uns les autres"

Un objectif difficile à atteindre, l'éducation de l'être humain le pousse davantage à exploiter les autres qu'à les aimer. Aux petits à l'école apprend que la vie est une compétition et que pour être le premier il faut écarter les autres: il faut faire la guerre et tuer ses ennemis ... Bref l'éducation va à contre-courant du message de Jésus ! les autres seraient des concurrents alors que l'Evangile du Christ vous dit qu'ils sont comme tous les êtres humains des fils de Dieu ... Difficile à concilier ...

Pourquoi y a-t-il une telle contradiction entre ce qu'enseigne le monde et ce que propose le Christ ?

Dans le monde on pratique et on prêche la haine ... alors qu'on devrait prêcher l'amour.

L'évangile va plus loin: il demande d'aimer aussi ses ennemis, non pas de les haïr.


Frederick Sanger (1918-2013) fut pacifiste et objecteur de conscience: il ne voulait pas tuer, même pas ceux qu'on lui désignait comme ennemis. Par contre il avait une activité sociale importante. Célèbre biochimiste anglais il a reçu deux fois le prix Nobel (en 1958 et en 1980). Loin de chercher la gloire, il resta un homme humble. Il a fait ce que l'évangile vous propose: mettre son talent au service des autres au lieu d'utiliser ses compétences pour se servir soi-même. c'est pourquoi il préferra la simplicité aux honneurs.

Sanger était agnostique (après avoir été membre de la Société des Amis, connue sous le nom de Quaker), l'amour peut attirer certains de ceux qui réfléchissent ...

L'amour prêché par Jésus est beaucoup plus vaste que ce que l'homme appelle l'amour. En général, l'homme n'aime qu'un nombre restreint de personnes, l'amour que Jésus propose s'étend à tous. Le Christ précise qu'il faut aimer tous les hommes et être prêt à donner sa vie pour eux. Sa définition de l'amour est donc très, très étendue.

Rajmund Kolbe s'est offert de mourir à la place d'un père de famille au camp d'Auschwitz. Ses bourreaux (1941) lui ont infligés d'atroces souffrances ... Il était franciscain.

On peut aimer les autres sans être nécessairement chétien. Mais pour être chrétien, on doit aimer les autres.

Aimer n'est pas simple à pratiquer et bien souvent des gens se disent chrétiens mais oublient le message d'amour. Certains trouvent impensable d'aimer nos ennemis: nous devons considérer nos ennemis comme nos frères.

Augmenter progressivement son amour pour les autres nécessite un exercice quotidien. Maximilien Kolbe s'engagea chaque jour à devenir meilleur ... La confession régulière doit aussi permettre d'atteindre ce résultat.

Luc 23:33 et 34
Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l'un à droite, l'autre à gauche.
Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort.

Jean 13:34 et 35.
Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

Substituer l'amour à la haine

Substituer l'amour à la haine nest pas un monopole réservé aux chrétiens. C'est un but recherché par beaucoup d'autres groupements, dont de nombreuses ONG, et c'est un bien.

Les Chrétiens doivent s'associer à ces groupes, ce qui compte est de faire germer l'amour autour de nous et c'est plus important que le groupe qui le fait. Face au forces qui s'unissent pour mondialiser la haine, unissons-nous pour mondialiser l'amour.

Une des manières d'agir est de participer à ces groupes et aux ONG qui travaillent sur le terrain et qui eux aussi propagent l'amour. Vous pouvez les aider financièrement si comme moi vous êtes trop vieux ou donner de votre personne si vous êtes jeunes te dynamiques.

Ceux qui partagent les même valeurs doivent s'unir pour les faire triompher !

N'ayons pas peur de défendre les valeurs auxquelles nous croyons.

Marc 9.38-40
Jean lui dit: Maître, nous avons vu un homme qui chasse des démons en ton nom; et nous l'en avons empêché, parce qu'il ne nous suit pas.
Ne l'en empêchez pas, répondit Jésus, car il n'est personne qui, faisant un miracle en mon nom, puisse aussitôt après parler mal de moi.
Qui n'est pas contre nous est pour nous.

https://www.info-bible.org/lsg/41.Marc.html#9

La confession et le message du Christ

" la confession est un sacrement pour les Églises catholique, orthodoxe et vieilles orientales. Elle est individuelle et privée. À son issue, le prêtre accorde ou non l'absolution, c'est-à-dire le pardon et la rémission des péchés du fidèle. Ce pouvoir lui est conféré en vertu de la succession apostolique. Le prêtre est tenu au secret pour tout ce qui lui a été révélé au cours de la confession. La confession sacramentelle n'est obligatoire au pardon des péchés post-baptismaux que dans l'église romaine."
Si vous consultez Wikipedia, vous aurez la suite ...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Confession

On doit pouvoir expliquer au Christ et à soi même comment on a progressé dans l'amour des autres, comment on s'y est pris et quelles furent les difficultés rencontrées. C'est aussi décider comment on va encore améliorer le tout

Comme le dit Wikipedia, dans l'Eglise romaine, on prend un prêtre comme intermédiaire avec les risque que cela comporte ... On appelle cela une "confession privée"

Je me méfierai des prêtres pédophiles ou en mal d'amour.

Nous devons aimer tous ceux que nous rencontrons, dans les situations concrètes de notre vie. L'amour prêché par le Christ n'est pas théorique ! Il vaut mieux prendre un exemple.

Tout chrétien adulte pratique un métier pour se mettre au service des autres et pour vivre et faire vivre les siens. Il se met au service des uns et des autres et non à celui de son compte en banque. Les uns les autres sont ses clients s'il est commerçant et pas Son banquier.

Attention, le banquier est aussi un frère ... Il faut prier Dieu pour lui .. .

Quand on vend des vêtements, c'est pour habiller le client et non pour remplir son tiroir caisse; acheter un vêtement à 10 euros et le vendre à 100 est une pratique courante, un vol banal. Il ne respecte pas le client ... ni le misérable qui a fabriqué le vêtement dans un pays pauvre pour dix euros ... Les uns les autres, ceux que vous devez aimer, sont à la fois le client et le pauvre qui fabriqué le produit ainsi vendu. Le Christ veut que l'on aime l'un et l'autre.

Acheter chez un grossiste qui exploite les pauvres est se faire complice du vol. Une faute qui s'ajoute aux deux précédentes

Si un enfant voit quelqu'un faire une bonne affaire aux dépens de malheureux, il trouvera normal de se comporter ainsi ...Il apprendra lui aussi à exploiter les autres ... le mépris des autres !

Matthieu 18.06
Celui qui est un scandale, une occasion de chute, pour un seul de ces petits, il est préférable pour lui qu’on lui accroche au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu’il soit englouti en pleine mer.

http://www.aelf.org/bible-liturgie/Mt/Evangile-de-Jeesus-Christ-selon-saint-Matthieu/chapitre/18

Eduquer son enfant c'est lui ouvrir les yeux et lui montrer comment on exploite les habitants des pays pauvres, lui montrer comment on rend les autres misérables et comment il peut lui aussi rendre les autres misérables. Expliquer comment les meurtres d'Hiroshima et Nagasaki, ont été perpétrés avec des bombes atomiques fabriquées avec l'uranium volé par les belges aux congolais et vendu aux américains. Les belges se sont enrichis en étant complices d'un meurte atroce et d'un vol inqualifiable.

Personne ne se gène pour refuser des réfugiers affamés alors que nos propres colons sont allés au Congo pour s'enrichir !

Dans notre société, on a tendance à augmenter l'aspect "gagner sa vie" aux dépens de celui du "service à rendre aux autres". Le "gagner sa vie" prend de plus en plus d'importance et on réglige de plus en plus l'aspect "service aux autres". Il y a même des organismes qui paient des gens pour rendre service aux autres ... Au lieu de rendre service à quelqu'un, on lui indique simplement le bureau dans lequel il doit se rendre: il y a des sociétés de services: on se débarasse des autres ! ... Une femme qui veut un enfant saura ainsi dans quel bureau elle doit se rendre ! ...

Pourquoi aider alors qu'il y a de bureaux d'aide ?

Ce sont ces travers que le jeune doit éviter. Il doit donc les connaître et commencer dès la cours de récréation à les éviter. Pour cela, dès son plus jeune âge il doit apprendre à aimer l'autres, en classe, en récréation et à la maison ... Les professeurs et éducateurs doivent être très attentifs.

La loi d'amour révolutionne les rapports des hommes entre eux. Elle crée une relation affective dynamique: la relation "amoureuse". Cette relation est plus créatrice qu'un simple rapport fraternel. La fraternité est plus statique: on ne se crée pas frères, on naît frères, mais les frères peuvent cependant faire croître l'amour qui les unit. L'amour permet de construire le bonheur.

S'aimer, c'est s'unir pour créer ensemble le bonheur.

A la haine qui conduit à la guerre, le Christ substitue l'amour qui conduit au bonheur. Faire des "Enfant soldats", c'est apprendre à se haïr pour faire le guerre.

Les premières choses à considèrer sont le bien et le mal. Le bien c'est se qui nous rapproche et le mal ce qui nous sépare: l'amour nous rapproche et la haine nous sépare.

L'amour nous rapproche de Dieu: aller au ciel, c'est se rapprocher Dieu. Aller "vers l'Enfer", est s'en éloigner. Ce n'est pas Dieu qui nous éloigne de lui ...

Pour rapprocher les adultes de Dieu, on doit commencer par rapprocher les enfants de Dieu et parfaire avec eux les outils du rapprochement.

Ne pas enseigner la haine ni la vengeance aux enfants

C'était en 1945, un peu après la bataille de l'Ardenne, deux énormes camions de l'armée américaine, où s'entassaient des prisonniers allemands traversèrent Arlon. Sur les trottoirs, les arlonais souhaitaient que ces prisonniers croupissent longtemps dans les camps alliés.

Je rentrai à la maison, décrivi à ma mère ce que j'avais vu et le désir qu'avaient les gens de se venger en faisant croupir les prisonniers longtemps dans des camps.

Me mère déposa son couteau et me demanda si je me souvenais qu'en 1940 mon père était enfermé comme prisonnier de guerre près de Berlin. Elle me rapela combien j'étais malheureux. Elle me demanda si je trouvais gentil de souhaiter cela aux enfants de ses soldats allemands...



La confession des enfants




Laissez venir à moi les petits enfants,

M 10:13-16
On lui amena des petits enfants, afin qu'il les touchât. Mais les disciples repoussèrent ceux qui les amenaient.
Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.
Je vous le dis en vérité, celui ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n'y entrera pas.
Puis il les prit dans ses bras, et les bénit, en leur imposant les mains.
(Evangile de Marc 10, 13-16)

https://www.info-bible.org/lsg/41.Marc.html#10

La confession doit être centrée sur le commandement du Christ: "Aimez vous les uns les autre". La confession, comme les autres sacrements à pour but de diriger le chrétien dans la direction indiquée par le Christ.

Dans le texte des Béatirudes, le Christ décrit des 11 attitudes qui ménent au vrai bonheur:

03 Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux.
04 Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.
05 Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.
06 Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.
07 Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
08 Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
09 Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux.
11 Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
12 Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! C’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.

http://www.aelf.org/bible-liturgie/Mt/Evangile-de-Jesus-Christ-selon-saint-Matthieu/chapitre 5, 3-12

Introduction à la confession des enfants

Distinguer le nien et le mal

L'Eglise a des traditions. Elle a décrèté je ne sais quand, que à l'âge de 7 ans, l'enfant distingue le bien du mal. Cette affirmation ne repose que sur l'opinion de celui qui l'a émise. Mais voila, au Vatican on connaît tout !

Il a aussi été décidé avec la même certitude que la confession des péchés doit précédé la communion. L'institution étant visitée par l'Esprit-Saint, personne ne mit ni ne mettra en doute ses inventions. Dans l'Eglise Catholique, le dialogue se fait uniquement de haut en bas: à sens unique ... Taisez-vous, priez et obéissez ! Je refuse ce genre de jeu ... je connais les cocos !

Les temps ne sont plus aux bûchers pour ceux qui refusent l'absolutisme, et je fais face ...

Un ami, doyen de l' Academie des sciences du Vatican m'a dit qu'il avait perdu la foi à les entendre raconter n'importe quoi. Je n'ai pas perdu la foi, mais je suis devenu très prudent !

A sept ans je ne distinguais pas le bien du mal ... ma petite soeur non plus :

Si je ne me souviens plus de notre première confession, je me souviens par contre fort bien de nos confessions ultérieures; lisez plutôt:

Tous les samedis soir nous allions à l' église Saint Donat, pour nous confesser.

Ma soeur me demanda un samedi: "quels péchés vais-je raconter au curé ce soir, as-tu pas une idée ?" A mes suggestions elle répondait qu'elle avait dit cela la semaine précédente.

N'allons pas plus loin, ce dialogue indique clairement un manque total de maturité: nous n'avions pas compris ce qu'est la confession et nous ne faisions pas de différence entre le bien et le mal. Notre confession n'était qu'un acte que nous faisions pour plaire aux grands. Or nous avions 7 ans.

Les enfants doivent considérer la vie chrétienne comme une ascension: Les confessions sont des paliers où l'on s'arrête pour réfléchir ... L'occasion de reconnaître ce qui a été réussi et ce qui a échoué depuis le palier précédent. L'enfant établira alors un plan seul ou avec le prêtre de ce qu'il faut changer pour monter à nouveau et rejoindre l'arrêt suivant. Les confessions doivent être comme les échelons successifs de l'échelle de la vie.

En pratique, on doit donc repérer ce qui nous rapproche ou nous écarte des autres depuis notre dernier examen. D'examen en examen, on doit s'approcher davantage des autres et réaliser ce que le Christ a prévu.

Ainsi considérées, les confessions devraient se succéder de maniére régulière jusqu'à la mort.

Voyons comment procéer, prenons comme exemple des péchés que peut commettre un jeune enfant:

procéder à L'état des lieux

Votre vie doit être orientée suivant la loi d'amour du Christ: vous devez vous aimer comme le Christ vous a aimé, soit jusqu'a donner tout aux autres. Vous vous rendez bien compte, que cette loi va à l'encontre de ce que l'on fait autour de vous. Vous vous rendez compte que cela ne vient pas du premier coup: ne pas frapper le plus faible par amour ... 1. Sur le chemin de l'école et à l'école:

L'enfant

• n'a pas cédé sa place à une personne plus âgée que lui.
      prétextant qu'il a payé sa place, il ne la cède pas.
      il court vite vers l'entrée du Bus pour devancer les personnes plus âgées.

• a bavardé et distrait son voisin pour se distraire lui-même, ne pensant pas à l'autre.
      il empêche le voisin de comprendre.

• a triché lors d'une interrogation trompant l'enseignant.
      Il triche, faisant croire à l"enseignat que le matière est simple.

• a frappé un plus faible en récréation.

      au lieu de le protèger

2. A la maison:

Ce n'est pas la jalousie qui doit mener votre pensée ni votre désirs de frapper votre soeur. Au besoin, discutez de votre jalousie avec votre père.

L'enfant

      •a frappé sa petite soeur parce que son père semblait la gâter plus que lui.
      •a profité du faible qu'a sa mère pour lui pour obtenir une faveur.
      •a joué sur FaceBook au leu de dormir et s'est levé tard le matin forçant sa mère à rouler trop vite et à ne pas respecter la signalisation.

Ces exemples constituent des choses qui paraissent anodines, mais elles séparent les protagonistes. Il faut donc établir une stratégie qui corrige la direction prise.

Etablir ou modifier une stratégie

Etablir ou modifier une stratégie: apprendre à aimer le ou les autres au point de ...

1. A l'école et sur le chemin de l'école:

L'enfant doit:
• prendre l'habitude de céder sa place.
• considérer son voisin non pas comme un objet de distraction, mais comme un frère au travail.
• cesser de tromper l'enseignant et de l'écarter celui-ci du réel;.
• Au lieu d'agresser les plus faibles en récréation, on défendra ceux-ci.

2. A la maison:

L'enfant doit:
• dialoguer avec sa soeur sana oublier qu'elle ne peut pas changer son père.
• dire à sa mère que ce qu'elle fait risque de rendre jalouse sa soeur.
• rompre avec FaceBook et dormir la nuit et se demander si c'est aimer ou ennuyer sa mère que de se lever trop tard.

Proximité du Christ

Evangile selon Saint Luc 19:6-11

Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie.
Voyant cela, tous murmuraient, et disaient: Il est allé loger chez un homme pécheur.
Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit: Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j'ai fait tort de quelque chose à quelqu'un, je lui rends le quadruple.
Jésus lui dit: Le salut est entré aujourd'hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d'Abraham.
Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

https://www.info-bible.org/lsg/42.Luc.html#19

Jesus peut-être considéré comme un roi de ce monde ou comme un roi dont le Royaume n'est pas de ce monde. Il sera donc traité selon.

Si vous recevez le Roi Louis XIV ou l'empereur Charles Quint, votre maison doit être nettoyée à fond et vous devez exprimer ainsi la distance qui vous sépare de lui. Pour recevoir un tel souverain, vous devez vous confesser en respectant le protocole: vous lui devez le respect.

Car c'est à lui qu'appartient le règne, la puissance et la gloire pour les siècles des siècles (Ces paroles flatteuses et pompeuses étaient accompagnées d'un ample geste du chapeau et une génuflexion par les courtisans de Louis XIV par exemple).

Ne confondez pas le Christ qui n'est pas de ce monde avec les rois qui y sont bien incrustés !

Il n'y a pas de courtisans chez lui !

Si vous considérez que le Royaume du Christ n'est pas de ce monde, vous traiterez le Christ différemment, non pas comme un roi distant venu rechercher l'admiration, un roi qui visite le peuple pout faire populaire.

Vous le traiterez comme un ami qui vient vous visiter, un ami qui comprendra que votre maison soit sale. Un ami qui, au besoin vous donnera un petit coup de main pour la nettoyer et de bonnes idées pour la maintenir bien propre.

Il connait cette loi d'amour et la pratique lui aussi !

Jésus sait que l'homme est pécheur et s'il vient c'est pour vous sauver ! Jésus ne vient chez vous pour admirer votre intérieur, mais parce que vous êtes un fils d'Abraham, et qu'il est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

Ne jouez pas au courtisan, le Christ ne vient pas en roi, mais en ami. Le considérer comme un roi de ce monde, c'est l'éloigner de vous, le considérer comme un ami, c'est le rapprocher.

Souvenez-vous comment, au désert, il avait résisté à Satan.



La confession des adultes

L'état des lieux et l'état d'esprit

Jésus est venu accomplir la loi en y ajoutant l'amour

Les 10 commandements ne sont pas suffisants.

Les 10 commandements ne constitient pas la loi du Christ, ils se retrouvent dans d'autres religions et dans certaines morales laïques. On doit donc les respecter pour des raisons purement éthiques. Mais ils sont incomplets pour les chrétiens: ils n'incluent pas l'amour. Ainsi au lieu de dire "tu honoreras tes parents", un chrétien devrait dire "tu aimeras tes parents".

Comme l'a dit le Christ, son message d'amour doit complèter la loi, car il manquait à la loi cet "amour les uns pour les autres" que le message du Christ a apporté. Le Christ n'est donc pas venu supprimer la loi, mais la complèter.

D'autres notions qui trouvent leur origine ailleurs n'ont pas de rapports non plus avec le loi divine. Ainsi, le chrétien remplace la "légitime défense" par le "tendez l'autre joue". Le Christ ne mentionne jamais la "peine de mort" ni "la juste guerre" qui elles aussi sont plus proches de la vengeance que de l'amour.

Le Christ n'a donc pas inspiré ni les Croisades, ni l'inquisition ... On pourrait se demander qui a inspirées ces comportements bizarres ... Satan visitait-il Rome ?

Le message du Christ est fait d'amour et pas de guerres ni d'allumettes.

Evangile selon Saint Matthieu :

MAT 5.17-18
Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.
Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé.

Matthieu 5.17-20 --- > http://www.info-bible.org/lsg/40.Matthieu.html#5

Aimer les autres: collègues, voisins, conjoints, enfants

Aimer pose un problème pour certains. Vous aimez ce vieux à qui vous cédez votre place, si vous le faites, non pour respecter les belles manières ou aller au ciel, mais simplement pour la joie du vieux.

Le chrétien devra examiner ses rapports avec les autres sous l'angle de l'amour dans toutes les circonstances de son existence.

Ainsi devra-il analyser la façon dont il traîte son conjoint, son amour est -il un amour d'intérêt ou de services. Le conjoint sert-il de fonction ou de frères; est-il plus que quelq'un qui rapporte de l'argent, qui cuisine bien... Une épouse est-elle seulement une mère pour son mari, un époux seulemnt un père ?

Les enfants servent-il a coller un ménage défaillant ou à développer celui-ci.

Y a-t-il un dialogue "enfants-parents";

Il devra se souvenir de la façon dont il traite ses partenaires au travail, voir par exemple s'il respecte ses inférieurs. Il devra aussi voir s'il tient sa place dans l'éducation et le formation chrétienne de ses enfants. Il cevra se demander s'il est un exemple pour les gens de son entourage ..., un exemple d'amour du prochain.

Aimer, c'est aussi être vapable de demander pardon, de dialoguer et de pardonner. Octavia, le fille de Guy et de Anne me disait que ses parents étaient formidable. Ils n'étaient pas toujours d'accord, et le montrait parfois avec violence, mais les enfants savaient que cela se terminerait dans le dialogue: ils n'était pas effrayés.

Evangile selon Saint Jean :

Jean 13:4 et 5.
se leva de table, ôta ses vêtements, et prit un linge, dont il se ceignit.
Ensuite il versa de l'eau dans un bassin, et il se mit à laver les pieds des disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.

Saint Jean 13.04-05 --- > http://www.info-bible.org/lsg/43.Jean.html#13


Aimer le Christ devrait être le moteur de toute confession

Il est indispensable que celui qui demande au Christ le pardon de ses péchés ait un profond regret des actions qu'il a commises. Une faute peut être commise aux dépens de son voisin. Dans ce cas, il faut non seulement demander le pardon, et réparer le tort, commis, mais il faut aussi demander pardon au Christ, lui demandant ne l'aider à respecter et aimer les autres.

Voyons comment si est prise une pédheresse publique à Jerusalem. Elle est entrée dans la maison d'un membre du parti pharisien:

Evangile selon Saint Luc : 7. 37-39
Luc 7:37-39
Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu'il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d'albâtre plein de parfum,
et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum.
Le pharisien qui l'avait invitée, voyant cela, dit en lui-même: Si cet homme était prophète, il connaîtrait qui et de quelle espèce est la femme qui le touche, il connaîtrait que c'est une pécheresse.

Saint Luc --- > http://www.info-bible.org/lsg/43.Jean.html#13

Le Christ nous a dit que l'amour obtient le pardon des péchés. A ce moment, le prêtre catholique, au nom du Christ (et pas en son nom à lui), donne l'absolution, une façon vieillotte de dire qu'il pardonne les péchés. Le prêtre catholique donne encore une pénitence.

Le pardon chrétien ne supprime absolument pas l'obligation de réparer les torts commis. Si les torts commis tombent sous le coups de la loi, il ne faut pas entraver celle-ci.

Tout homme est soumis à la loi.

Evangile selon Saint Luc : 7. 47 et 48

Luc 7:47 et 48
C'est pourquoi, je te le dis, ses nombreux péchés ont été pardonnés: car elle a beaucoup aimé. Mais celui à qui on pardonne peu aime peu.
Et il dit à la femme: Tes péchés sont pardonnés.

Saint Luc --- > http://www.info-bible.org/lsg/43.Jean.html#13



Quand faut-il se confesser ?



Aucune loi n'existe qui donne une fréquence quelconque. La fréquence dépend principalement de la répétition d'un certain type d'erreur: si par exemple on sénerve facilement, il vaut mieux se corriger rapidement, pour se forcer à diminuer ses sautes d'humeur. Chez les catholique, la confession est un sacrement accompagné de grâces particulières qui aident le fidèle.



Le Christ est-il une récompense ou une aide ?

Comme dans les écoles, les bons élèves reçoivent des prix. Aller comminuier serait un de ces prix. On a simplement oublié que le Christ est venu pour nous sauver et que mors de la communion il vient en nous.

Un étudiante afro-américaine dans un collège catholique de Philadelpie s'est vu refusée la communion par un prêtre catholique, petite fille d'un esclave de la mission catholique de Geogetown (MD). Malgré d'autres sévices, elle est devenues religieuse catholique ... (Cora Marie Billings in America July 7-14, 2014).

Communier c'est aller demander au Christ de venir nous aider ... Qui peut nous interdire un appel au secours ...