Alliance entre l'Eglise et les grands de ce monde



Se mettre ensemble pour mieux tuer



Jean 13:35
Mes disciples se reconnaissent à ceci: ils aiment les autres.

Matthieu 5.43-48
Vous avez appris: tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent et priez pour ceux qui vous maltraitent et vous persécutent. Ainsi vous deviendrez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever le soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains n’agissent-ils pas de même? Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire? Les païens n’agissent-ils pas de même ? Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

Comment reconnaitre un disciple du Christ



Certains pensent qu'un disciple du Christ se reconnait à son certificat de baptême, au fait que le dimanche il va à la messe, qu'il a appris le catéchisme ...

Le christ reconnait tout autrement ses disciples: ils s'aiment les uns les autres. Il ne demande pas d'appartenir à telle ou telle Eglise. Il suffit de s'aimer les uns les autres (Jean 13:35) ...

Si dans toutes les Eglises on s'aime les uns les autres ... Plus besoin de discuter, nous sommes unis !

Jens a dit cela lors de la cène il y a plus de deux mille ans ... et depuis l'homme ne s'est jamais autant détesté. Des génocides récents, ont eu lieu dans des populations évangélisées de longue date (Allemagne) ou depuis peu 'Rwanda). Apparemment son message n'a pas été fortement diffusé.

On peut aussi se demander ce qu'évangéliser veut dire.


L'Eglise au service des puissants de ce monde



Jésus a commencé sa carrière au désert en repoussant les tentations de Satan, notamment celle de s'associer aux souverains de ce monde. Si Satan connaissaient bien ces gens-là, Jésus les connaissaient sûrement mieux encore.

Il refusa de s'associer à eux ! Satan eut la main plus heureuse avec le pape Sylvestre. Si Jésus était Dieu, le pape était homme et ne connaissait pas les ruses du coco. Satan utilisa Constantin comme intermédiaire.

L'Histoire décrit Constantin comme un criminel habile et ambitieux qui voulait se servir d'une religion en croissance pour unifier l' empire qu'il était en train de se créer. Sylvestre, ce saint pape fut le premier à faire alliance avec un Grand de ce monde, Constantin, alors que Jésus avait refusé même de répondre à Herodes, le roi du coin.

Via Constantin, Sylvestre accepta donc la proposition du Malin: l'Eglise entra dans le monde ... Et Satan rentra dans l'Eglise ... Fini tous ces pauvres, maintenant on s'associait aux riches et aux puissants.

Depuis, le Pape est devenu un grand parmi les grands avec des territoires, les états Pontificaux, une armée, une police, une justice, des sujets, des courtisans etc. On le déguisa lui et ses courtisans comme on déguisait les Grands prêtres idolâtres de l'époque voisines. Depuis lors on continue toujours ce carnaval. Un évêques se déguise en Saint Nicolas avec mitre, crosse et anneau ... mais il n'y a pas de jouets dans leur hotte.

Si vous aimez le Carnaval, allez à Rome au Vatican !

En Belgique par exemple, les évêques sont payés par l'Etat et touchent un traitement de ministres: de disciples du Christ ils sont devenus fonctionnaires de l'Etat ... le patron paye mieux ! Naturellement il faut se lier par un tous petit concordat de rien du tout. En Belgique, il vaut mieux être évêque que pauvre !

Progressivement les autres grands considérèrent le pape comme un collègue. Il participa à certaines alliances. Cela continua malgré des protestations soulevées de ci de là ... Certains quittèrent 'Eglise et cela dure toujours ! Mais on ne recrute plus ...

Des routes poussiéreuses de Galilée, on se dirigeait vers un château ...

Les papes s'allièrent avec les cours de ce monde: des majesté "très catholiques", des rois qui dirigeaient la "fille aînée de l'Eglise" ... Pour se faire apprécier, les papes firent des saints à vocation locale, Saint Louis, sainte Jeanne d'Arc. On se distançait des pauvres tout en s'approchant des riches. Et on continua devenant une sorte d'Opium du Peuple comme disaient ceux qui savaient observer ...

C'étaient des athées qui s'occupaient des pauvres ...

L'Eglise avait perdu la crédibilité acquise par la mort du Christ.

Croyez-vous que le Christ a plus de considérations pour les Grands Prêtres de maintenant que pour ceux de jadis ?

Avec leurs Collègues, les papes organisèrent des guerres de plus en plus importantes. Ils ont commencé par des petites guerres pour défendre les biens pontificaux. Ils ont ensuite organisés des croisades ... Depuis la mort du Christ on a jamais autant tué. du "aimez-vous les uns les autres", on était passé au "tuez-vous les uns les autres".

On utilisait le "spirituel" pour renforcer le "temporel" On excommunia même un roi italien qui aurait tenté de toucher aux biens pontificaux.

Après le reniement de Pierre, venait la trahison de Sylvestre ?

Dis sept siècles plus tard, cela continue toujours ...

volonte de Dieu

Le massacre de Mỹ Lai, survenu durant la guerre du Viêt Nam, a été perpétré le 16 mars 1968 par des soldats américains contre plusieurs centaines de civils vietnamiens (597), dont beaucoup de femmes et d'enfants, dans le hameau de Mỹ Lai. Le massacre a été caché par l'armée américaine et dévoilé seulement un an et demi plus tard dans un reportage du magazine Harper's (l'éditeur responsable, Willie Morris fut forcé de donner sa démission, une manière de concevoir la liberté de l'information).

L'indignation soulevée par ce massacre fut le point de départ d'un scandale international. Il y eut plus de 300 autres massacres ainsi cachés (voir Wikipedia) ... Cachons le mal nous aurons l'air angélique !

On s'installe dans la guerre



Busch et ses complices ont réouvert la boîte de Pandore. Pour bien montrer au monde que Saddam Hussein était un criminel, l'armé américaine tua des milliers d'hommes de femmes et d'enfants iraqiens. Grâce à ses meurtres américains, le monde savait maintenant qu'Hussein était un tyran. Busch était victorieux non pas parce qu'il était bon, et parce qu'il était fort.

Obama a continué. Il a armé et entraîné des "rebelles" (des mercenaires de la CIA) à tuer des civils en Syrie pour montrer que Assad était un criminel. On vous a dit suffisamment de mal de Assad à la TV et dans les journaux que vous croyez le connaître ... et on se bombarde et le sang coule.

Utilisant les armes abandonnées en Iraq par les américains, l'Isis a un peu modifié les cartes ... On n'avait pas pensé à ça ...

Depuis la mésalliance de Sylvestre, les sanguinaires se sont succédés et succèdent encore, Il y a eu des Napoléons, des Guillaumes, des Hitler , des Kennedy, des Busch et des Obama qui font couler le sang un peu partout. Le Christ est né au mille des bombardements américains, russes, européens, Syrien, Saoudien ... "et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ! "

Quittons les assassins et revenons à la loi du Christ "aimez-vous les uns les autres !"

Il faut rappeler qu' à toutes les époque s'il y eut de véritables saints, d'autres, dégoutés, quittèrent l'Eglise Catholique ne la trouvant pas crédible. Quant à moi, je ne quitterai pas, mais je prendrai torchons, savons et serpillières ! Avant de parler unité, on pourrait parler propreté !

La parti d'Obama vient de perdre les élections. Hilary Clinton n'a pas obtenu le quorum requis. Plutôt que d'avouer qu'elle ne fut incapable convaincre les électeurs. Obama inventa une sombre histoire, non prouvée, impliquant les russes dans le processus.

Il chassa 35 diplomates russes.

Mais et c'est un fait remaquable, Vladimir Putin garda tout son sang froid et au lieu d'appliquer la vieille loi du oeil pour oeil, dent pour dent", il garda son calme et montra ce qu'était un comportement digne: il ne se vengea pas.